Les Bourses tiraillées entre bons résultats et indicateurs décevants

15/05/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Moneytalk

Les indicateurs conjoncturels étaient pour le moins déprimant mais les indices boursiers se montraient malgré tout relativement résistant.

Les Bourses tiraillées entre bons résultats et indicateurs décevants

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient prudentes ce mercredi après une série d'indicateurs conjoncturels décevants de part et d'autre de l'Atlantique.

Les chiffres de la croissance en Allemagne et en France au premier trimestre sont entre autre ressorti nettement en deçà des attentes.

Comme attendu, l'économie française était en récession au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) s'étant contracté de 0,2% selon la première estimation publiée par l'Insee, contre -0,1% attendu, après une baisse de même ampleur sur les trois derniers mois de 2012. L'Allemagne, elle, a renoué avec la croissance mais celle-ci a été plus faible qu'anticipé sur la période de janvier à mars, à 0,1% alors que le consensus la donnait à 0,3%.

Europe : Thyssenkrupp - Commerzbank

Commerzbank était en mode rebond en début de séance mais n'a pas réussi à maintenir son avance alors que la décote de 55% annoncée pour son augmentation de capital a bien du mal à passer auprès du marché.

ThyssenKrupp a également échoué à se maintenir en territoire positif après des résultats partagés. Le groupe affiche une perte nette alors que le marché tablait sur un résultat positif, mais son résultat avant intérêts et impôts (Ebit) ajusté est lui ressorti légèrement au-dessus du consensus, à 241 millions d'euros contre 200 millions attendu.

Europe : Vivendi - Bouygues

A Paris, Vivendi était orienté à la baisse après ses trimestriels, marqués entre autres par la dégradation des performances de SFR.

Bouygues a également cédé à l'ambiance maussade sur les marchés et n'a pas réussi à capitaliser sur son avance de la matinée. Le groupe a pourtant maintenu son objectif de stabilité du chiffre d'affaires cette année, mais ses résultats trimestriels sont en dessous des attentes du marché à cause entre autre de son pôle télécoms et télévision.

Bruxelles : Cofinimmo - Ageas

A la Bourse de Bruxelles, la plus forte baisse de ce mercredi dans l'indice Bel 20 est à mettre au compte de Cofinimmo qui est coté ex-coupon aujourd'hui. Pas d'inquiétude donc à avoir par rapport à la santé de la sicafi.

Ageas s'inscrivait également en baisse après la présentation de chiffres trimestriels mi-figue mi-raisin. La société d'assurance a indiqué à cette occasion qu'elle procéderait à une prochaine réduction de capital.

Bruxelles : Aedifica - Ablynx

Hors indice, Aedifica a présenté des chiffres de nature à rassurer le marché. La sicafi spécialisée dans les séniories a réitéré ses prévisions pour 2013 et confirmé la hauteur de son dividende à 1,78 euro brut.

Les chiffres d'Ablynx sont moins brillants et l'effet sur l'action est du coup beaucoup moins sympathique. Le chiffre d'affaires de la société biotechnologique s'est élevé à 5,2 millions d'euros au premier trimestre contre 10,1 millions un an plus tôt. Sa perte nette est un peu plus conséquente à 6,7 millions d'euros contre 6,2 un an plus tôt.

Etats-Unis

La Bourse de New York a ouvert légèrement en baisse mercredi, marquant une pause après une nouvelle performance record la veille, dans un environnement économique plus préoccupant des deux côtés de l'Atlantique.

La production industrielle a diminué de 0,5% aux Etats-Unis au mois d'avril, d'après la Réserve Fédérale, alors que les économistes n'anticipaient en général qu'une baisse de l'ordre de 0,1%.

Nos partenaires