Les Bourses tirées vers le bas par la chute des métaux précieux

15/04/13 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Moneytalk

L'or est passé sous la barre des 1.400 dollars ce matin, plombant dans son sillage tout le secteur minier.

Les Bourses tirées vers le bas par la chute des métaux précieux

Les principales Bourses européennes étaient en retrait ce lundi, l'attrait pour les actifs à risque étant limité par des indicateurs décevants en Chine et aux Etats-Unis, ce qui incite les investisseurs à prendre quelques profits après le récent " rally ".

Après l'annonce vendredi d'une baisse inattendue des ventes de détail et d'une forte dégradation du moral des ménages, les investisseurs réagissent ont réagi vivement à une croissance de l'économie chinoise au premier trimestre inférieure aux attentes.

Europe : Siemens - BHP Billiton

Aux actions, le conglomérat allemand Siemens était en baisse après avoir averti dimanche que le deuxième trimestre de son exercice fiscal serait affecté par des difficultés rencontrées dans ses activités d'équipement ferroviaire et de transport d'électricité.

Le secteur minier était également en petite forme alors que tous les métaux précieux étaient en retrait. Le cuivre est à un plus bas de 9 mois et l'or est passé sous la barre des 1.500 dollars l'once.

Europe : Deutsche Telekom - Centrica

Par ailleurs, Deutsche Telekom était en légère progression alors que le Président du groupe Dish Network a proposé une offre d'achat à T-Mobile USA.

Centrica était également bien orientée ce lundi après avoir acheté des actifs dans le gaz dans la région d'Alberta à Suncor Energy pour 980 millions de dollars. Centrica détiendra 60% du champ gazier et Qatar Petroleum 40%.

Bruxelles : KBC - Elia

A la Bourse de Bruxelles, KBC était en net recul après l'annonce d'une nouvelle émission obligataire visant à lever entre 50 et 250 millions d'euros.

Toujours dans l'indice, Elia était en tête des rares actions en hausse dans le Bel 20 profitant de son profil défensif.

Bruxelles : Nyrstar

Hors indice, Nyrstar buvait la tasse sur des prises de bénéfices alors que tout le secteur minier était en retrait suite à la baisse des prix des métaux précieux.

Etats-Unis

Wall Street a fini proche de l'équilibre vendredi, prudente avant d'entrer dans le vif de la saison des résultats et anxieuse après des statistiques américaines décevantes: le Dow Jones a fini quasi-stable mais en territoire négatif, et le Nasdaq a cédé 0,16%.

Les ventes au détail américaines ont enregistré leur plus fort recul en neuf mois en mars, sans pour autant effacer totalement les effets de leur forte progression de février, surprenant les analystes qui les attendaient stables. Et, alors que la consommation des ménages représente l'un des moteurs essentiels de la croissance, la première estimation d'un indicateur publié par l'Université du Michigan a fait état d'une baisse plus forte que prévu du moral des ménages en avril aux Etats-Unis.

Nos partenaires