Les câblos à la fête, Peugeot et Bpost trinquent en attendant la Fed

13/12/13 à 17:49 - Mise à jour à 17:49

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une note mitigée, les investisseurs restant prudents à l'approche de la réunion de la Fed mardi et mercredi.

Les câblos à la fête, Peugeot et Bpost trinquent en attendant la Fed

Tendance hebdomadaire

Les Bourses ont accentué leurs pertes de la semaine dernière malgré l'accord budgétaire trouvé entre Républicains et démocrates au Congrès américain. Les investisseurs s'inquiètent surtout de la décision de la Fed lors de sa réunion de la semaine prochaine.

Europe : Peugeot - RBS

Peugeot a abandonné un cinquième de sa valeur sur la semaine à la suite du divorce avec General Motors. Le deuxième constructeur automobile européen a également indiqué être en négociation avec son partenaire chinois Dongfeng afin d'établir une alliance qui pourrait impliquer une augmentation de capital. Analyse ici.

RBS a souffert d'un contexte sectoriel défavorable ainsi que de la démission de son directeur financier, en poste depuis moins de 3 mois.

Europe : EADS- Ziggo

EADS a connu une semaine positive avec l'annonce d'une restructuration de ses activités défense et espace impliquant 5800 suppressions d'emplois. Les investisseurs ont surtout salué la confirmation des objectifs 2015 dont une marge opérationnelle de 10% et un cash-flow libre à l'équilibre. Analyse ici.

Ziggo a établi de nouveaux records cette semaine avec la confirmation de discussions de rachat avec Liberty Global. Le groupe américain détient déjà près de 30% du câblo-opérateur néerlandais et avait déjà formulé une offre de reprise (repoussée) en octobre.

Bruxelles : Telenet - Bekaert

Telenet a profité des négociations de rachat entre Ziggo et Liberty Global qui détient également 57% du câblo-opérateur flamand.

Bekaert a connu une semaine agitée à la suite de l'annonce de deux acquisitions au Brésil et Amérique centrale où le groupe coopérera avec ArcelorMittal. Analyse ici.

Bruxelles : Bpost - Fountain

Semaine très difficile pour Bpost en raison du détachement du coupon donnant droit à l'acompte sur dividende de 0,93 euro par action et de la sortie du capital de CVC, le fonds ayant cédé sa participation résiduelle de 19,7% au prix de 14,75 euros par titre.

La cotation de Fountain n'a toujours pas repris. Alors que la société avait enfin trouvé un accord avec ses banques et avait annoncé une augmentation de capital soutenue par un de ses actionnaires, Fountain négocierait désormais un rachat par un groupe suisse.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont également rechuté, les investisseurs attendant surtout la réunion de la Fed sur fond d'indicateurs économiques mitigés avec un bond de 0,7% des ventes au détail en novembre et une hausse de 300 000 à 368 000 des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Cédric Boitte

Nos partenaires