Les contretemps du MES inquiètent les Bourses

11/07/12 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Moneytalk

Les quelques chiffres publiés par des entreprises européennes ne sont pas de nature à rassurer les investisseurs.

Les contretemps du MES inquiètent les Bourses

© REUTERS

Les Bourses européennes manquaient de direction ce mercredi, affectées par les inquiétudes concernant le ralentissement de la croissance mondiale et son impact sur les résultats de sociétés, notamment dans le secteur du luxe, où Burberry a annoncé une croissance décevante. La Cour constitutionnelle allemande a aussi semé le doute sur les marchés. Les juges suprêmes, qui ont commencé à examiner mardi une série de plaintes contre la ratification du mécanisme européen de stabilité (MES), ont laissé entendre qu'ils pourraient ne rendre leur décision que dans plusieurs mois.

Les nouvelles mesures de rigueur annoncées par le gouvernement espagnol et destinées à récupérer 65 milliards d'euros avant la fin 2014 n'ont pas rassuré les opérateurs qui s'interrogent sur leur mise en place alors que l'Espagne est déjà en récession.

Europe

Aux actions, Burberry, qui reculait de près de 5% en fin de matinée a repris quelques couleurs en fin de séance pour clôturer sur un léger retrait de plus de 1%. Le groupe de luxe a annoncé un léger ralentissement de la croissance de ses ventes trimestrielles, en raison des répercussions de la crise de la dette de la zone euro et d'un tassement des marchés émergents avec la Chine en tête. Dans la foulée LVMH et PPR ont perdu des points.

A Paris, Carrefour et Renault ont souffert de déclarations peu réjouissantes. Carrefour a indiqué que ses ventes ont chuté à un niveau historiquement bas en France. Renault a enregistré un recul de ses ventes mondiales au premier semestre de 3,3% sur un an,

Bruxelles

A Bruxelles, UCB était en tête des hausses dans le Bel 20 alors que Morgan Stanley a relevé son objectif de cours de 43 EUR à 46 EUR. Belgacom était également en progression comme la grande majorité des valeurs défensives.

ABInbev et KBC fermaient la marche du Bel 20.

Etats-Unis

Wall Street a ouvert en baisse mercredi. Les marchés américains font preuve de " prudence " avant de connaître le contenu de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), dont les minutes sont attendues en deuxième partie de séance.

Nos partenaires