Les économies émergentes sauvent les chiffres d'Unilever

26/07/12 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Moneytalk

Les marchés émergents génèrent 56% du chiffre d'affaires du groupe et ont enregistré une croissance de 11% lors du trimestre écoulé.

Les économies émergentes sauvent les chiffres d'Unilever

© IMAGEGLOBE

Contrairement à ses concurrents Danone et Procter & Gamble, Unilever n'a pas dû se plier au difficile exercice de " l'avertissement sur résultat " (profit warning). Le groupe admet souffrir des conditions de marché difficiles surtout en Europe et aux Etats-Unis, mais bénéficie d'un positionnement stratégique gagnant faisant la part belle aux économies émergentes. Les marchés émergents représentent désormais 56% de son chiffre d'affaires.

Pour le premier semestre, Unilever a présenté un chiffre d'affaires de 25,4 milliards EUR, ce qui représente une croissance de 11,5% d'une année à l'autre. La croissance de 11% de son chiffre d'affaires dans les zones émergentes y est pour quelque chose.

On relèvera que pour le deuxième trimestre, ses ventes ont crû de 5,8%. Ce chiffre dépasse celui de 4,8% attendu par le consensus établi par le groupe lui-même mais marque un net ralentissement après celui de 8,4% enregistré au premier trimestre. En 2011, la croissance avait atteint 6,5%.

Le bénéfice de base par action des six premiers mois de l'année ressort en hausse de 6% à 0,76 euro.

Confronté simultanément à la dégradation de l'activité en Europe du Sud et à la hausse des prix de certaines matières premières, Unilever a néanmoins réaffirmé ses prévisions 2012, alors que Danone et Procter & Gamble avaient expliqué récemment que les leurs étaient fragilisées. Il maintient sa prévision d'une amélioration modeste de sa marge bénéficiaire cette année. Celle-ci est restée inchangée au premier semestre mais les analystes s'attendent à une hausse au second.

K.H

Nos partenaires