Les feux repassent au vert

29/08/13 à 18:01 - Mise à jour à 18:01

Source: Moneytalk

Les Bourses ont rebondi ce jeudi, Barack Obama apaisant les marchés en évoquant des frappes limitées contre la Syrie alors le PIB des États-Unis a progressé plus rapidement qu'estimé au second trimestre.

Les feux repassent au vert

L'estimation de croissance de la première économie mondiale a été relevée de 1,7% à 2,5% en rythme annualisé pour le second trimestre.

Europe : Carrefour - Vodafone

Sur les marchés d'actions européens, Carrefour et Vodafone se sont tout particulièrement distingués. Le numéro deux mondial de la grande distribution a publié des chiffres semestriels globalement en ligne avec les attentes, son bénéfice opérationnel atteignant comme prévu 766 millions mais les investisseurs ont salué la nette amélioration des performances en France , ce qu'ils considèrent comme le signe que la stratégie de Georges Plassat porte ses fruits dans l'hexagone qui a longtemps pesé que les résultats de Carrefour.

Vodafone a pour sa part confirmé être en négociation avec Verizon pour la vente de sa participation de 45% dans Verizon Wireless, premier opérateur mobile aux États-Unis. Selon l'agence Bloomberg, les deux sociétés négocieraient sur la base d'un prix de 130 milliards de dollars.

Europe : WPP - Zurich Financial

À Londres, WPP a publié des chiffres semestriels solides. Le premier groupe publicitaire mondial affiche ainsi une hausse de 7,1% de ses ventes et une progression de 12% de son profit opérationnel à 541,4 millions de livres.

L'assureur Zurich Financial n'a par contre pas profité de l'embellie des marchés en raison de la démission de son Chief executive officer, Jozef Ackermann.

Bruxelles : Telenet - Tessenderlo

Telenet s'est distingué au sein du Bel 20, le câblo-opérateur flamand récupérant une partie de ses pertes des derniers jours.

En attendant les chiffres de ThromboGenics et D'Ieteren après la fermeture des marchés, les investisseurs se sont concentrés sur les nombreux rapports de sociétés hors indice comme Tessenderlo. Le groupe chimique a déçu dévoilant un plongeon de 32% de son bénéfice récurrent au second trimestre et prévoyant désormais une chute de 20% de son résultat ebitda sur l'ensemble de l'année.

Bruxelles : EVS - Kinepolis

La société liégeoise EVS a également plutôt déçu, l'absence d'événements sportifs majeurs et la prudence du secteur des médias dans ses investissements pesant lourdement sur ses résultats. Son chiffre d'affaire a ainsi chuté de 30% et son bénéfice net de 56% au second trimestre.

Le rapport semestriel de Kinepolis n'a pas reçu un accueil plus favorable des marchés. L'exploitant de complexes cinématographiques a vu le nombre de visiteurs chuter de 11% au premier semestre mais a pu limiter le recul de son bénéfice net à 4,1%. Par action, son profit progresse même de 5,3% grâce à ses importants rachats de titres.

États-Unis : tendance

Les marchés américains progressaient à la mi-séance dopés par un cocktail de bonnes nouvelles avec la temporisation des États-Unis concernant la Syrie, la croissance plus forte qu'estimé du PIB au second trimestre et la baisse des inscription hebdomadaires au chômage.

États-Unis : Campbell Soup

Campbell Soup ne profitait toutefois pas de l'embellie des marchés, le groupe ayant subi une perte nette de 158 millions de dollars au quatrième trimestre de son exercice 2012/2013.

Cédric Boitte

Nos partenaires