Les investisseurs européens plus optimistes

07/05/14 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient mitigés à la mi-séance, limitant leurs pertes après la chute de Wall Street ce mardi.

Les investisseurs européens plus optimistes

© REUTERS

Les investisseurs ne s'inquiétaient donc pas d'une succession de résultats inférieurs aux attentes en Europe comprenant notamment Fiat, HSBC, CGG ou Siemens.

Europe : Société Générale - Crédit agricole

Société Générale reculait à la mi-séance à la suite de chiffres trimestriels décevants. Son bénéfice net a chuté de 13% à 315 millions en raison d'une dépréciation de 525 millions sur la valeur de sa filiale russe Rosbank.

Crédit agricole a par contre agréablement surpris avec un profit en hausse de 85% à 868 millions au premier trimestre. La banque verte prévoit par ailleurs d'atteindre un bénéfice annuel de 4 milliards en 2016 contre 2,5 milliards l'année dernière.

Europe : Siemens - Alstom

Siemens reculait malgré une hausse de 21% de son bénéfice trimestriel à 1,6 milliard. Les analystes tablaient en effet sur 1,8 milliard. Le conglomérat allemand a par ailleurs annoncé le rachat d'activités énergie de Rolls Royce pour 1,3 milliard de dollars.

Siemens ne renoncerait toutefois pas à Alstom dont les chiffres annuels ont également déçu. Son bénéfice de l'exercice a chuté de 28% à 556 millions alors que les commandes ont baissé de 6%

Bruxelles : AB InBev - Delhaize

Au sein du Bel20, AB InBev progressait malgré des chiffres trimestriels mitigés. La croissance organique des ventes a positivement surpris à 8,9% mais son bénéfice net a chuté d'un quart à 0,87 dollar par action.

Delhaize évoluait également en hausse malgré un rapport décevant, les bonnes performances enregistrées aux États-Unis ayant été annihilées par le recul de 0,8% des ventes en Belgique. Son bénéfice trimestriel a ainsi plafonné à 80 millions contre un consensus de 87 millions.

Bruxelles : ThromboGenics - Recticel

Hors indice, ThromboGenics chutait alors que son CEO a indiqué en assemblée générale que le processus de révision stratégique suivait son cours et qu'aucune décision ne serait prise avant plusieurs mois, notamment concernant un éventuel rachat de la société.

Recticel se distinguait par contre grâce à un rapport trimestriel meilleur que prévu, son chiffre d'affaires ayant progressé de 4,9%. Le groupe a par ailleurs reçu l'autorisation de la Commission européenne de verser son amende liée au cartel de la mousse de polyuréthane en 3 tranches annuelles de 9 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en nette baisse ce mardi sur fond d'inquiétude concernant le secteur technologique à la suite du plongeon de Twitter et de prises de bénéfices alors que le Dow Jones flirtait avec son record.

Nos partenaires