Les investisseurs positifs sur l'Europe malgré la déflation

12/05/14 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Moneytalk

Le dernier sondage opéré par l'agence Bloomberg démontre que les marchés sont avant tout soutenus par les États-Unis et l'Europe alors que l'Asie et la Russie inquiètent.

Les investisseurs positifs sur l'Europe malgré la déflation

Pas moins de 74% des investisseurs (clients) sondés par l'agence Bloomberg considèrent que la déflation est le principal risque pesant sur la zone euro, loin devant l'inflation (15%). À noter que pour le Japon, la déflation ne représente le principal risque que pour 56% des répondants.

Malgré cette inquiétude, près d'un sondé sur deux estime que la situation économique s'améliore en zone euro, un optimisme uniquement dépassé par les États-Unis (64%) et soutenant l'optimisme des investisseurs dans l'économie mondiale (40% d'optimistes, 43% de neutre). En Chine, au Brésil et surtout en Russie, la réponse la plus souvent donnée est une détérioration de l'économie. Au Japon et en Inde, les avis sont particulièrement partagés.

À l'heure de pointer où se situent les meilleures affaires, les États-Unis arrivent logiquement en tête (44%) devant l'Union Européenne (32%). Le Royaume-Uni (18%), l'Inde (15%), la Chine (14%), etc. sont loin derrière. À noter que plus d'un investisseur interrogé sur deux juge que les pires investissements se situent en Russie actuellement.

Cédric Boitte

Nos partenaires