Les investisseurs reprennent leur souffle

11/02/13 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes ont clôturé proches de leur équilibre à l'image d'une séance sans grand relief après une semaine très agitée.

Les investisseurs reprennent leur souffle

© REUTERS

Selon l'agence Bloomberg, les entreprises du globe n'ont plus offert un rendement de dividende (2,7%) aussi élevé en comparaison avec le rendement des obligations d'entreprises (2,6%) depuis plus de 2 décennies.

Europe : Novo Nordisk - Sanofi

Novo Nordisk a lourdement chuté après que la FDA ait recalé son Tresiba, une nouvelle insuline qui avait pourtant reçu le feu vert des autorités sanitaires européennes et japonaises. Le groupe danois devra fournir des données supplémentaires concernant les risques cardiaques, ce qui reporte la commercialisation aux États-Unis à 2015 au mieux.

Cette nouvelle fait le bonheur de Sanofi qui conservera ainsi son leadership sur le marché le plus rentable de la planète avec son insuline Lantus.

Europe : Ahold

Le groupe néerlandais a fini en nette hausse après avoir annoncé la cession de sa participation de 60% dans le distributeur suédois pour 21,2 milliards de couronnes, soit 2,5 milliards d'euros. Selon les analystes, Ahold devrait reverser une partie substantielle des fonds issus de la vente à ses actionnaires.

Bruxelles : Delhaize - UCB

À Bruxelles, Delhaize a progressé dans le sillage d'Ahold. UCB était par contre à la traine après avoir annoncé qu'il ne poursuivrait pas les études cliniques de phase 3 pour le CDP7851, un candidat-médicament développé en partenariat avec Amgen pour le traitement des fractures osseuses.

Bruxelles: MDx Health

Hors indice, MDx Health a rebondi après avoir indiqué que les résultats des études cliniques de son test de diagnostic Confirm MDx pour le cancer de la prostate seraient publiés dans la parution de mars du Journal of Urology.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient sans tendance claire, les investisseurs attendant le discours de Barack Obama sur l'état de l'Union en l'absence d'indicateur économique d'importance.

États-Unis : Google

Le géant de l'Internet se repliait à la mi-séance après que son président, Eric Schmidt, ait indiqué qu'il comptait céder pas moins de 3,2 millions de titres au cours des 12 prochains mois représentant 2,5 milliards de dollars ou 42% de sa participation dans Google.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos