Les investisseurs reprennent leur souffle

11/09/13 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient hésitants en première partie de séance malgré que Barack Obama a décidé de reporter une décision sur une intervention militaire en Syrie.

Les investisseurs reprennent leur souffle

© REUTERS

Au niveau économique, le taux de chômage a reculé de façon inattendue au Royaume-Uni de 7,8% à 7,7% et les prix à la consommation ont stagné en Allemagne en août ramenant l'inflation annuelle à 1,5%.

Europe : ARM Holdings

Sur les marchés d'actions, le concepteur britannique de puces électroniques ARM profitait de l'annonce que le nouvel iPhone 5S d'Apple utilisera sa nouvelle technologie 64 bit, ce qui devrait augmenter ses royalties par exemplaire vendu.

Europe : Kingfisher - SSAB

Toujours à Londres, Kingfisher, leader européen des magasins de bricolage, a bouclé le premier semestre de son exercice sur un bénéfice de 365 millions de livres, légèrement inférieur au consensus de 367 millions.

À Stockholm, SSAB reculait après que le responsable des activités en Asie du groupe sidérurgique a indiqué que les importants clients chinois avait quasiment arrêter d'acheter ses produits en raison d'une surcapacité et du ralentissement de l'économie.

Bruxelles : GDF Suez - KBC

À Bruxelles, GDF Suez menait les hausses au sein du Bel 20 après avoir remporté un appel d'offres en consortium pour un projet de centrale au charbon au Maroc.

KBC était par contre victime de prises de bénéfices après sa hausse des derniers jours.

Bruxelles : Mobistar - Barco

Hors indice, Mobistar et Barco se distinguaient à la mi-séance, sans raison particulière toutefois.

États-Unis : tendance

Wall Street a clôturé en hausse ce mardi, soutenu par des indicateurs économiques meilleurs que prévu en Chine et la perspective d'un accord sur la Syrie sans intervention militaire. La séance a également été marquée par l'annonce d'importantes modifications au sein de l'indice Dow Jones le 20 septembre prochain. Goldman Sachs, Visa et Nike vont ainsi remplacer Bank of America, Hewlett Packard et Alcoa.

Cédric Boitte

Nos partenaires