Les marchés à la fête avant Thanksgiving, distinction pour Colruyt

27/11/13 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont fini en hausse saluant toute une série d'indicateurs économiques meilleurs que prévu aux États- Unis et en Allemagne où l'indice de confiance des consommateurs a de nouveau progressé.

Les marchés à la fête avant Thanksgiving, distinction pour Colruyt

Outre-Atlantique, l'importante série d'indicateurs à la veille de Thanksgiving a plutôt rassuré les investisseurs sur l'évolution de la conjoncture US.

Europe : Vivendi - Accor

À Paris, Vivendi a profité de la confirmation de la prochaine scission de l'opérateur mobile SFR par le biais d'une introduction en Bourse à l'été 2014 et l'annonce de la future nomination de Vincent Bolloré au poste de Président.

Séparation aussi des activités pour Accor qui va se réorganiser en deux entités chargées respectivement de l'exploitation des hôtels et de la gestion de l'immobilier mais pas de scission du patrimoine immobilier comme les marchés l'espéraient.

Europe : TF1 - RTL Group

La révision de fin d'année du Stoxx 600, l'indice européen élargi, fait la part belle aux médias avec l'intégration de TF1 et de RTL.

Bruxelles : Colruyt - Solvay

Au sein du Bel20, Colruyt a rebondi grâce à ses chiffres semestriels meilleurs que prévu, son bénéfice net ayant bondi de 9,7% à 176,2 millions contre un consensus de 163 millions.

Solvay a par contre connu une séance difficile à la suite d'un avertissement sur résultats. Le groupe chimique tablant désormais sur un résultat ebitda de près de 2,5 milliards en 2016 contre un objectif précédent de 3 milliards. .

Bruxelles : Befimmo - Galápagos

La chute de Befimmo s'explique par le détachement du coupon donnant droit à l'acompte sur dividende de 2,59 euros bruts par action.

Hors indice, Galápagos s'est distingué à la suite du lancement d'une nouvelle étude clinique de phase 2 par GlaxoSmithKline pour un candidat-médicament découvert par la société biotechnologique.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en hausse profitant d'une série d'indicateurs économiques globalement meilleurs que prévu grâce à une nouvelle baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage et à la hausse de l'indice de confiances des consommateurs de l'Université du Michigan. Les commandes de biens durables ont déçu mais cela a été compensé par la nette révision à la hausse des chiffres du mois précédent.

États-Unis : HP

HP évoluait en forte hausse à la mi-séance grâce à des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Son chiffre d'affaires a atteint 29,1 milliards de dollars et son bénéfice par action 1,01 dollar contre un consensus de respectivement 27,8 milliards de dollars et 1 dollar.

Nos partenaires