Les marchés déstressés mais peu convaincus

26/07/10 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Moneytalk

Les marchés financiers se montraient peu impressionnés lundi par les résultats des stress tests, qui ont prouvé que les banques européennes sont globalement résistantes malgré des doutes sur la pertinence de l'examen.

Les Bourses de Paris (+0,36%), Francfort (+0,25%) et Londres (+0,42%) étaient en légère hausse vers 14H30 GMT.

Sur le marché américain, le Dow Jones prenait 0,49% et le Nasdaq 0,38% peu avant 14H30 GMT.

Le marché espagnol était à l'équilibre (+0,47%) tandis qu'à la Bourse d'Athènes, l'indice composite Athex bondissait de 2,14%, même si certaines banques de ces pays ont été pointées comme des maillons faibles.

Sur le marché des changes, l'euro était en hausse, à 1,2945 dollar contre 1,2856 dollar vendredi juste après la publication des tests.

"Les stress tests ont montré de façon évidente que le paysage bancaire européen était suffisamment robuste", a assuré lundi le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

Dévoilés vendredi soir après la fermeture des marchés européens, les tests de résistance ont montré que sur 91 établissements en Europe, seuls 7 ont échoué à l'examen, dont 5 en Espagne, un en Allemagne et un en Grèce.

L'indice sectoriel des banques en Europe était lundi en hausse de 1,33% mais avec des situations contrastées: en Allemagne, Deutsche Bank perdait 0,79% tandis que l'espagnole Santander et l'italienne Unicredit étaient stables. En France, Société Générale bondissait de 4,61%.

Nos partenaires