Les marchés digèrent la salve de résultats

19/02/14 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient hésitantes en première partie de séance après une série de résultats d'entreprises en Europe et avant la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed ce soir.

Les marchés digèrent la salve de résultats

© Getty Images/iStockphoto

Le secteur des télécoms était affecté par des rumeurs d'objections des autorités européennes concernant le rachat de E-Plus par Telefonica Germany.

Europe : TF1 - Peugeot

À Paris, TF1 chutait la suite de la publication de résultats en baisse, son résultat opérationnel courant ayant chuté de 13,6% à 223 millions l'année dernière. Le groupe s'est de plus montré prudent pour 2014 en raison du marché publicitaire difficile.

Peugeot progressait après avoir levé le voile sur son plan stratégique en marge de la publication de ses résultats. Le constructeur automobile va lever 3 milliards au total dont 1,6 milliard auprès de Dongfeng et de l'État français. Il va également nouer une alliance avec Banco Santander pour sa filiale bancaire.

Europe : Carlsberg - Lafarge

Lafarge a publié un bénéfice plus que doublé à 213 millions pour le quatrième trimestre, mieux que le consensus de 198 millions.

À Copenhague, Carlsberg était plébiscité après son rapport trimestriel meilleur que prévu, son bénéfice opérationnel ayant atteint 2,32 milliards de couronnes contre un consensus de 2,19 milliards de couronnes.

Bruxelles : Ageas - AB InBev

Au sein du Bel 20, Ageas se distinguait grâce à un rapport trimestriel meilleur que prévu et au relèvement de 17% de son dividende à 1,40 euro brut par action.

Ab InBev pesait par contre sur la tendance.

Bruxelles : Deceuninck- Arseus

Hors indice, Deceuninck corrigeait après son envolée de ce mardi et malgré que les analystes d'ING ont relevé leur objectif de cours à 2,40 euros.

Cardio3 Biosciences chutait à la mi-séance après son rebond de plus de 7% ce mardi.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé sur une note mitigée, les investisseurs se montrant partagés entre l'avertissement de Coca Cola et l'annonce du rachat de Forest Laboratories pour 25 milliards de dollars.

Nos partenaires