Les marchés dopés par l'Ukraine

03/09/14 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes évoluaient en nette hausse à la mi-séance sur fond de rumeurs d'un cessez-le-feu permanent entre l'Ukraine et la Russie.

Les marchés dopés par l'Ukraine

© REUTERS

Au niveau économique, les indicateurs étaient mitigés, l'activité dans les services ayant rebondi en Chine mais ralentit davantage que prévu en zone euro.

Europe : LVMH - Hermès

Hermès et LVMH sont parvenus à trouver un accord à l'amiable aux termes duquel le leader mondial du luxe distribuera les titres qu'il détient dans Hermès à ses actionnaires. En Bourse, les investisseurs sanctionnaient Hermès qui revêtait un caractère spéculatif depuis que LVMH avait dévoilé détenir une participation de 17% il y a 4 ans.

Europe : Hugo Boss

Le groupe de luxe allemand chutait alors que Permira a vendu 7,9 millions d'actions, soit 11,2% du capital, au prix de 101,50 euros par titre.

Bruxelles : KBC - UCB

À Bruxelles, KBC se distinguait à la mi-séance grâce au cessez-le-feu en Ukraine qui apaise les craintes concernant l'évolution de ses activités en Europe de l'Est.

UCB souffrait par contre toujours de prises de bénéfices.

Bruxelles : Arseus - Fountain

Hors indice, Arseus reculait après l'annonce de la vente de 5000 titres par son CEO, s'ajoutant aux 50 000 actions cédées fin août.

Fountain était toujours suspendue alors que la société a annoncé le licenciement de son CEO en raison de résultats décevants.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé sur une note mitigée malgré la progression de 57,1 à 59 de l'indicateur d'activité manufacturière ISM.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos