Les marchés mitigés comme l'économie

05/03/14 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Moneytalk

Après les montagnes russes, les marchés se sont stabilisés après une série d'indicateurs économiques mitigés.

Les marchés mitigés comme l'économie

Contrairement aux États-Unis, les indicateurs du jour étaient plutôt bons en Europe avec des indicateurs d'activité dans les services meilleurs que prévu en zone euro et au Royaume-Uni.

Europe : Adidas - Carmat

Adidas a chuté en Bourse de Francfort à la suite de prévisions décevantes à cause de l'impact de la dépréciation des devises émergentes. Le deuxième équipementier sportif mondial prévoit d'atteindre un bénéfice net de 830 à 930 millions cette année contre un consensus de 1 milliard.

À Paris, Carmat a connu une séance de reprise difficile après l'annonce du décès du premier patient ayant bénéficié de son coeur artificiel, 75 jours après l'opération.

Europe : Subsea 7 - Bourbon

Subsea 7 a chuté à la suite de la publication de chiffres inférieurs aux attentes. Le spécialiste des services parapétroliers offshore a bouclé le 4e trimestre sur un bénéfice de 72 millions de dollars contre un consensus de 105 millions de dollars.

Dans le même secteur, le groupe français Bourbon avec de bons résultats 2013, le bénéfice net passant de 41 à 115 millions, lui permettant de relever son dividende de 34% à 1 euro par action. En Bourse, le titre a toutefois été affecté par la perspective d'un ralentissement et par un rapport des analystes de Gilbert Dupont qui ont retiré la valeur de leur liste de valeurs préférées.

Bruxelles : Bekaert - Solvay

Au sein du Bel 20, Bekaert profite toujours de ses résultats meilleurs que prévu et de l'acquisition des activités steelcord de Pirelli annoncés à la fin de la semaine dernière.

Solvay a clôturé en hausse alors que les analystes de Barclays ont relevé leur avis de sous-pondérer à neutre.

Bruxelles : Econocom - CMB

Hors indice, Econocom n'a pas profité de la publication de bons chiffres annuels, son résultat opérationnel a augmenté de 16% lui permettant de relever son dividende de 10 à 12 cent par action.

CMB s'est également distingué sur fond de hausse des tarifs de fret pour le vrac sec, spécialité du groupe.

États-Unis : tendance

Les marchés américains se montraient hésitants à la mi-séance alors que l'indice ISM non-manufacturier a chuté de 54 à 51,6 et que le rapport ADP sur l'emploi privé est ressorti inférieur aux attentes avec 139 000 créations d'emplois en février.

États-Unis : Exxon Mobil

Le premier groupe pétrolier mondial chutait sur fond de repli du cours de l'or noir et de craintes de la perte de ses importants permis d'exploration en Russie en raison des tensions géopolitiques actuelles.

Nos partenaires