Les marchés rebondissent sans conviction

24/09/13 à 18:18 - Mise à jour à 18:17

Source: Moneytalk

Les Bourses ont repris le chemin de la hausse ce mardi malgré des indicateurs économiques décevants, signe que les investisseurs ne savent réellement sur quel pied danser faute de repères concernant la politique de la Fed, le plafond de la dette des États-Unis ou la prochaine saison des résultats d'entreprises.

Les marchés rebondissent sans conviction

© REUTERS

Parmi les indicateurs du jour, épinglons la stagnation de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, le recul de l'indice de confiance des consommateurs américains et la chute de l'indicateur régional d'activité manufacturière de la Fed de Richmond.

Europe : Telecom Italia - Telefonica

Sur les marchés d'actions, le secteur des télécoms a de nouveau fait parler de lui. Telecom Italia a fini en hausse après que Telefonica a accepté de débourser 324 millions d'euros pour augmenter de 46% à 66% sa participation dans Telco qui contrôle 22,4% de Telecom Italia. Cela pourrait marquer le début d'un rapprochement entre les deux opérateurs sud-européens. Telefonica souhaite toutefois que l'opérateur italien engage la cession de ses activités brésiliennes avant d'envisager tout renforcement de son capital, Telecom Italia souffrant d'une très importante dette.

Europe : Fiat - Carmat

Toujours sur la Bourse de Milan, Fiat a connu une séance mitigée après que Chrysler a introduit une demande en vue d'une introduction en Bourse. UAW souhaiterait céder tout ou partie de sa participation de 41,5% en Bourse étant donné qu'il juge l'offre de Fiat, qui détient déjà le solde de 58,5% de Chrysler, trop faible.

À Paris, la petite société Carmat a finalement clôturé en hausse modérée après avoir bondi de 20% en début de séance à la suite de l'autorisation des autorités françaises d'implanter son coeur artificiel sur 4 patients.

Bruxelles : GDF Suez - Bekaert

À Bruxelles, GDF Suez s'est de nouveau distingué au sein du Bel20 prolongeant son rebond estival. Bekaert a par contre poursuivi sa glissade des derniers jours, le titre n'ayant de nouveau pas réussi à franchir le cap des 30 euros.

Bruxelles : KBC- Galápagos

KBC a clôturé en légère baisse après l'annonce de la vente de sa petite division allemande KBC Deutschland, ce qui renforcera ses fonds propres d'environ 100 millions.

Hors indice, Galápagos a profité de l'annonce d'un nouveau partenariat pour le développement de traitements contre la mucoviscidose avec AbbVie qui apprécie décidément la Belgique étant donné l'alliance dévoilée hier avec Ablynx.

États-Unis : tendance

Les marchés américains progressaient légèrement en début de séance, soutenus notamment par le secteur de la construction qui profitait des chiffres meilleurs que prévu de Lennar et surtout, de la plus forte hausse en 7 ans du prix des logements aux États-Unis suivant l'indice Case Shiller (+12,4% en glissement annuel en juillet).

États-Unis : Applied Materials

Le premier équipementier mondial du secteur des semi-conducteurs a annoncé sa fusion avec son concurrent japonais Tokyo Electron, un rachat valorisé à 9,4 milliards de dollars et suivant la consolidation parmi les producteurs de semi-conducteurs.

Cédric Boitte

Nos partenaires