Les marchés se reprennent en fin de séance

16/10/14 à 19:32 - Mise à jour à 19:32

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont connu une nouvelle séance extrêmement agitée sur fond de craintes pour l'économie mondiale, les marchés rebondissant en fin de séance après que James Bullard, Président de la Fed de Saint Louis, a déclaré que la Fed devrait reporter la fin de son programme de rachat d'actifs en raison du recul des perspectives d'inflation.

Les marchés se reprennent en fin de séance

Europe : EDF - Shire

EDF a chuté à la suite des déclarations d'Emmanuel macron, Ministre des Finances français, qui a indiqué ce mercredi que l'État envisageait des ventes d'actifs de 5 à 10 milliards au cours des 18 prochains mois. Les observateurs estiment que le gouvernement en pourra pas atteindre cet objectif sans céder des actions EDF.

Shire a de nouveau chuté alors le Conseil d'Administration d'AbbVie a officiellement recommandé à ses actionnaires de voter contre le rachat du groupe irlandais.

Europe : Nestlé - Carrefour

Nestlé a chuté en Bourse de Zurich, le géant suisse ayant vu sa croissance organique reculer à 4,5% sur 9 mois alors que les analystes misaient sur n maintien à 4,7% comme au cours des six premiers mois de l'année.

Carrefour a également ralenti la cadence, la croissance organique ressortant à 25,8% au troisième trimestre contre 4,9% au cours des trois mois précédent. Les investisseurs ne lui en ont toutefois pas tenu rigueur.

Bruxelles : AB InBev - Solvay

Ab InBev a rebondi après sa chute de ce mercredi.

Solvay n'a pas profité d'un rapport positif des analystes de Barclays qui ont relevé leur conseil à surpondérer et leur objectif de cours à 135 euros.

Bruxelles : Euronav - Deceuninck

Hors indice, Euronav a profité du récent redressement des tarifs de fret pétrolier, ce qui compensait le report de son introduction en Bourse de New-York en raison des conditions de marché difficiles.

Deceuninck a plongé malgré le feu vert des autorités russes et turques au rachat de Pimas.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en légère hausse à la mi-séance grâce aux commentaires de James Bullard et à des indicateurs meilleurs que prévu, les inscriptions hebdomadaires au chômage ayant chuté alors que la production industrielle a rebondi de 1% en septembre.

États-Unis : Netflix

Netflix plongeait à la suite d'inscriptions décevantes au 3e trimestre, avec 3 millions de nouveaux utilisateurs contre une prévision de 3,7 millions, et de l'annonce du lancement par HBO (Time Warner) d'un service concurrent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires