Les marchés veulent croire à un rétablissement de la Chine

05/12/12 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes étaient en hausse en fin de matinée ce mercredi dans la perspective d'une poursuite de la politique de soutien à la croissance en Chine.

Les marchés veulent croire à un rétablissement de la Chine

© REUTERS

L'incertitude autour des négociations budgétaires aux Etats-Unis met toutefois un frein à un véritable rally de fin d'année.

Le président Barack Obama a rejeté une proposition présentée par le camp républicain jugée déséquilibrée et insisté pour que tout accord comprenne une hausse de l'impôt sur les revenus des Américains les plus aisés.

Au sein même du Parti républicain, majoritaire à la Chambre des représentants, des divisions commencent à apparaître entre les plus virulents, proches de la mouvance du Tea Party, et ceux qui sont favorables à un accord avec la Maison Blanche.

EUROPE : Nokia - Tesco

Aux actions,

okia était en forte hausse mercredi, en réaction à l'annonce d'un accord avec l'opérateur China Mobile, qui commercialisera une version du smartphone Lumia 920T spécialement destinée au marché chinois.

Les valeurs de la distribution étaient également à la fête, dopées par Tesco après avoir lancé un examen stratégique de sa filiale américaine déficitaire Fresh & Easy, au terme duquel celle-ci pourrait être fermée ou vendue.

EUROPE : Deutsche Bank - BNP Paribas

Par ailleurs, les valeurs financières mènent la hausse en Europe dans l'anticipation de bonnes nouvelles de l'Espagne, qui lance ce matin une nouvelle émission obligataire.

BRUXELLES : Befimmo - Bekaert

A Bruxelles, l'indice Bel 20 était divisé en deux, les valeurs cycliques évoluant en territoire positif à l'image de Bekaert dans l'espoir d'un raffermissement de la croissance en Chine. D'un autre côté les valeurs défensives étaient victimes de prises de bénéfices à l'image de Befimmo.

BRUXELLES : Exmar

Hors indice, Exmar était en nette progression. Le groupe maritime a conclu un accord de joint venture avec Teekay LNG Partners. Exmar serait en charge de fournir les bateau tandis que Tekay, qui investit 140 millions de dollars dans l'aventure, prendrait 50% des gains réalisés. Cette transaction permettrait à Exmar d'enregistrer un gain de 57 millions de dollars.

Nos partenaires