Les négociations budgétaires US inquiètent les marchés

28/11/12 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient drapées de rouge ce mercredi l'attention des investisseurs se détournant progressivement de la Grèce pour se reporter sur les négociations budgétaires qui semblent pour le moment piétiner aux Etats-Unis.

Les négociations budgétaires US inquiètent les marchés

© REUTERS

La Bourse de Tokyo a chuté de 1,22% mercredi dans le sillage de Wall Street, après les propos du chef de file démocrate du Sénat, Harry Reid, qui s'est dit déçu du " peu de progrès " des négociations entre démocrates et républicains visant à épargner aux Etats-Unis un " mur budgétaire ", synonyme peu ou prou de récession l'an prochain.

EUROPE : Boiron - Thomas Cook

Aux actions, Boiron se distingue après l'annonce de la cession prochaine des parts de Pierre Fabre dans le capital de la société.

A contrario, Thomas Cook était en perte de vitesse à Londres après l'annonce de mauvais résultats annuels, bien que conformes aux attentes.

EUROPE : Monte dei Paschi - BNP Paribas

Dans le secteur bancaire les tensions étaient à nouveau de mise car la Grèce n'est d'ailleurs pas totalement sortie des esprits, l'accord sur la réduction de la dette et le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide conclu mardi entre l'Eurogroupe, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque centrale européenne (BCE) devant encore être approuvé par les députés allemands, néerlandais ou finlandais.

Monte dei Paschi perd de son côté 1,94%. La troisième banque italienne, Monte dei Paschi était pénalisé pour sa part par sa demande d'aide publique de 500 millions d'euros pour la porter à un total de 3,9 milliards d'euros en raison d'incertitudes sur ses fonds propres.

BRUXELLES : Delhaize - GDF-Suez

A Bruxelles, les actions évoluant en territoire positif dans le Bel 20 ne sont pas légion. Delhaize faisait exception après une modification positive de son rating. Le distributeur est passé à " surperformer " auprès d'Exane.

Quelques valeurs défensives étaient également drapées de vert à l'image de GDF-Suez.

BRUXELLES : Befimmo

Toujours dans l'indice, la grande perdante de la séance est Befimmo qui perd plus de 4% sur des prises de bénéfices et dans de faibles volumes.

Nos partenaires