Les principales divisions de Philips déçoivent

22/04/13 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Moneytalk

Le conglomérat néerlandais a publié des chiffres trimestriels inférieurs aux attentes en raison des chiffres de vente décevants enregistrés dans ses divisions stratégiques : soins de santé et éclairage.

Les principales divisions de Philips déçoivent

Globalement, Philips a vu son chiffre d'affaires reculer de 1% à 5,26 milliards d'euros au premier trimestre contre un consensus de 5,48 milliards. Le géant néerlandais a certes souffert des taux de change (impact négatif de 2%) mais également et surtout, par les performances décevantes des divisions soins de santé (ventes en baisse de 4% 2,13 milliards) et éclairage (recul des ventes de 2% à 1,98 milliard) qui sont pourtant au centre de stratégie.

Le cash-flow opérationnel (EBITA) a reculé de plus de 10% à 402 millions. Hors éléments non-récurrents (frais de restructuration, plus-value sur la revente de Senseo début 2012), il progresse toutefois de 322 millions (6,1% des ventes) à 421 millions (8,0% des ventes). Les analystes espéraient toutefois 441 millions.

Afin de faire face à la détérioration de la conjoncture mondiale, Philips entend prolonger ses réductions de coûts, tablant sur des économies de 1 milliard entre 2014 et 2016 en sus du programme de 1,1 milliard couvrant la période 2012-2014.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires