Les secteurs financier et automobile tirent la langue

16/01/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mercredi, les préoccupations sur la reprise économique mondiale et les publications de résultats de la semaine maintenaient les principaux indices sous leurs pics atteints la semaine dernière.

Les secteurs financier et automobile tirent la langue

© REUTERS

La Banque mondiale a très nettement réduit mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2013, invoquant des performances médiocres à attendre dans les pays développés. Autre indicateur de ralentissement de la croissance mondiale, les investissements directs étrangers en Chine ont baissé pour la première fois en trois ans de 4% en 2012.

EUROPE : Renault - Volkswagen

Aux actions, le secteur automobile européen avait le moral en berne après l'annonce d'un nouveau recul (-16,3%) des immatriculations de voitures neuves en décembre dans l'Union européenne, quinzième mois consécutif de baisse. Sur l'ensemble de l'année 2012, elles ont baissé de 8,2%.

EUROPE : Anglo-American - Crédit Agricole

Par ailleurs, Anglo American tirait l'indice Footsie à la baisse. Le groupe minier était en net recul suite à un arrêt de travail dans une des mines sud-africaines de sa filiale Amplats.

Le secteur bancaire était également malmené, victime de prises de bénéfices, après une année 2012 et un début de 2013 haut en couleurs.

BRUXELLES : Bekaert - Mobistar

A Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire positif dans le Bel 20 n'étaient pas légion à la mi-séance. Bekaert tirait son épingle du jeu sur une très légère progression.

La plus forte baisse de la matinée est à mettre à l'actif de Mobistar qui perdait plus de 3% à la mi-séance.

BRUXELLES : Galapagos

Hors indice, Galapagos fait décidément parler de lui en ce début d'année. La société biotechnologique a identifié un nouveau candidat médicament dans le cadre de son alliance avec Janssen Pharmaceutica, ce qui lui permet de recevoir un payement de 4 millions d'euros.

ETATS-UNIS

Wall Street a terminé la séance sur une note contrastée mardi après une salve d'indicateurs mitigés: le Dow Jones a pris 0,20% alors que le Nasdaq, de nouveau plombé par Apple, qui a perdu 0,22%.

L'activité manufacturière de New York a de nouveau baissé pour s'établir à -7,8 points, son niveau le plus faible depuis novembre 2010. Et, les prix à la production ont baissé en décembre aux Etats-Unis pour le troisième mois d'affilée.

Nos partenaires