Les stress tests ne rassurent pas

26/10/14 à 23:54 - Mise à jour à 23:54

Source: Moneytalk

Les résultats des tests de résistance et de la revue de la qualité des actifs des banques européennes étaient très attendus depuis des mois mais la montagne a finalement accouché d'une souris.

Les stress tests ne rassurent pas

© Reuters

Banques en crise

Au total, la BCE a épinglé 25 banques sur les 130 analysées pour un manque de fonds propres en cas de scénario "adverse". En tenant compte des mesures déjà prises cette année, seules 13 banques ratent les stress tests. Ces 13 établissements font figure de taux d'échec minimal, s'agissant d'institutions en grave crise encore récemment : la Portugaise BCP qui a fait l'actualité cet été, Monte dei Paschi sauvée de la faillite en 2013, Dexia, des banques grecques.

Manque de crédibilité

Pour les 13 banques, le manque de fonds propres est évalué à 9,5 milliards au total alors qu'un récent sondage de Goldman Sachs auprès des investisseurs laissait apparaître qu'un chiffre de 51 milliards était nécessaire pour assurer la crédibilité de l'opération.

Pas de déflation

Hans-Werner Sinn, Président de l'institut IFO en Allemagne, et d'autres ont épinglé que même dans son scénario du pire, la BCE n'avait pas tenu compte de la possibilité d'une déflation en zone euro, une omission qui aurait permis de largement limiter les besoins en fonds propres complémentaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires