Liberty Global a convaincu Ziggo

27/01/14 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Moneytalk

Ziggo a trouvé un accord avec son principal actionnaire pour une offre de rachat améliorée. Liberty Global renforce ainsi encore ses positions en Europe où il est devenu le roi du câble en à peine 5 ans.

Liberty Global a convaincu Ziggo

Comme on pouvait s'y attendre, la première offre refusée de Liberty Global a surtout permis au géant mondial du câble de mettre la pression sur Ziggo. Les deux groupes se sont ainsi entendus sur une transaction évaluée à 10 milliards (reprises de dettes comprises). Les actionnaires du câblo-opérateur néerlandais recevront 34,53 euros par action.

Liberty Global, déjà propriétaire d'UPC (numéro 2 aux Pays-Bas), devient ainsi quasiment acteur unique du câble des plats pays étant donné qu'il est déjà actionnaire majoritaire de Telenet. Il est également leader en Suisse, en Europe de l'Est, en Irlande et au Royaume-Uni depuis le rachat l'année dernière de Virgin media, numéro 2 en Allemagne. Le groupe présidé et contrôlé par le milliardaire américain John Malone est ainsi devenu le plus grand câblo-opérateur du monde en à peine 10 ans depuis la formation de Liberty Global en 2005 via la fusion des activités internationales de Liberty Media et d'UGC en 2005.

Atteint de véritable boulimie, Liberty Global a pu compter sur les taux bas et les importants cash-flows généré par l'activité pour multiplier les acquisitions depuis 2009. L'objectif est de profiter du potentiel du câble (élargissement des activités au téléphone et à l'Internet, des marchés bien plus vastes que la télévision) tout en anticipant le mouvement de consolidation des télécoms en Europe qui devrait améliorer les revenus et la rentabilité dans les prochaines années. Rappelons que même dans le fixe (téléphone, Internet, TV), les opérateurs américains enregistrent des revenus par utilisateur près du double de l'Europe.

Cédric Boitte

Nos partenaires