Marchés attentistes

21/08/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient hésitants à la mi-séance, les investisseurs optant pour l'attentisme avant la publication ce soir du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

Marchés attentistes

© REUTERS

L'enjeu de ce compte-rendu sera surtout de déterminer si la Fed réduira ses rachats d'actifs dès sa prochaine réunion en septembre (actuellement 65% des économistes estiment que oui) et si oui, dans quelle mesure (l'estimation moyenne est une réduction de 85 à 75 milliards de dollars des rachats mensuels).

Europe : KPN - Heineken

L'indice AEX d'Euronext Amsterdam était tiraillé entre KPN et Heineken. L'opérateur télécoms se distinguait après que America Movil a obtenu les financements nécessaires à son offre de rachat de 7,2 milliards des 70% de KPN qu'il ne détient pas encore.

Le brasseur néerlandais a par contre dû se résoudre à un profit warning, Heineken tablant désormais sur une croissance organique nulle cette année après un première semestre difficile en raison notamment de la météo maussade ce printemps (recul de 3% des volumes de bière écoulés au niveau organique).

Europe : Vestas Wind - Kabel Deutschland

Le premier fabricant mondial d'éolienne a annoncé le remplacement de son chief executive officer et a relevé sa prévision de cash-flow libre (c'est-à-dire après déduction des investissements) à 200 millions pour 2013.

Le président de l'agence de la concurrence allemande a indiqué qu'il transmettait le dossier de la reprise de Kabel Deutschland par Vodafone aux autorités européennes tout en déclarant ne pas avoir d'objection concernant cette opération.

Bruxelles : D'Ieteren - ThromboGenics

Les tendances observées hier en fin de séance se poursuivaient au sein du Bel20, D'Ieteren continuant de se distinguer à 8 jours de la publication de son rapport semestriel tandis que ThromboGenics fait à nouveau grise mine.

Bruxelles : Ablynx- Roularta

Hors indice, Ablynx progressait à la suite de la publication de ses chiffres semestriels marqués par un recul de ses revenus mais également par une réduction de sa pertes nette de 13,6 à 10,5 millions. La société biotechnologique disposait d'une trésorerie de 72 millions à la fin juin.

Roularta était par contre à la traîne, le groupe médias ayant subi une perte nette de 6,7 millions au premier semestre en raison de frais de restructuration.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en légère hausse soutenus par le rebond de Best Buy et Home Depot, deux distributeurs spécialisés qui ont livré des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes.

Cédric Boitte

Nos partenaires