Marchés bloqués dans le rouge

03/10/13 à 18:36 - Mise à jour à 18:36

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont accentué leurs pertes hebdomadaires ce jeudi, la tendance demeurant plombée par la paralysie du Congrès américain.

Marchés bloqués dans le rouge

© REUTERS

Les statistiques économiques du jour étaient globalement bonne avec une amélioration des indicateurs d'activité dans les services en Chine et dans la zone euro ainsi des inscriptions hebdomadaires au chômage inférieures aux attentes aux États-Unis.

Europe : Aviva

À Londres, l'assureur Aviva a fini en hausse à contre-courant de la tendance après avoir annoncé la vente de ses activités assurance-vie aux États-Unis pour 2,6 milliards de dollars, mieux que l prix de 1,8 milliard de dollars payé en décembre.

Europe : K+S - Uralkali

Les producteurs de potasse ont également clôturé dans le vert. Selon des informations de presse, la Russie a enjoint aux acquéreurs potentiels d'une participation de 22% dans Uralkali de réactiver la coopération commerciale avec son concurrent bélarusse. Uralkali avait décidé de dénoncer cet accord en juillet afin de doper sa production, ce qui avait fait plonger le prix de la potasse.

Bruxelles : ThromboGenics - Solvay

Au sein du Bel20, seul Befimmo s'est distingué, la sicafi profitant de son statut de valeur défensive.

Solvay a par contre connu une séance difficile après que les analystes de Barclays ont abaissé leur conseil de neutre à sous-pondérer.

Bruxelles : RTL Group - Van de Velde

Hors indice, RTL Group a été affecté par une nouvelle vente de titres de sa maison-mère allemande. Bertelsmann a en effet décidé de se défaire 2 millions d'actions supplémentaires, soit 1,3% du capital, ramenant sa participation dans RTL Group à 75,1%.

Van de Velde a connu une séance calme malgré l'annonce d'une restructuration de sa marque de lingerie espagnole Andrès Sarda prévoyant la suppression de 33 emplois.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en baisse à la mi-séance, le chiffre meilleur que prévu au niveau des inscriptions hebdomadaires au chômage étant éclipsé par un recul plus marqué que prévu de l'indice ISM non-manufacturier et surtout, par le blocage du budget.

États-Unis : Eli Lilly

Le groupe pharmaceutique Eli Lilly a indiqué qu'il lui serait difficile d'atteindre ses objectifs de vente en raison du ralentissement dans les pays émergents et de la dépréciation du yen japonais.

Cédric Boitte

Nos partenaires