Marchés déçus par la Fed

20/06/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient fortement à la mi-séance après que Ben Bernanke a indiqué que la Fed réduirait probablement ses rachats d'actifs plus tard dans l'année et stopperait son programme d'assouplissement quantitatif en 2014.

Marchés déçus par la Fed

© REUTERS

Au niveau économique, l'indicateur d'activité manufacturière Markit/HSBC pour la Chine a de nouveau baissé en juin à 48,3 alors que les économistes tablaient sur une légère accélération à 49,4.

Europe : Barclays - Royal Bank of Scotland

Les deux banques britanniques reculaient à la mi-séance à la suite de la publication des résultats des tests de résistance de la Banque d'Angleterre qui a recalé 5 banques, dont Barclays et Royal Bank of Scotland, devant lever au total 13,4 milliards de livres en plus que les capitaux déjà prévus.

Europe : Eurotunnel - Fnac

À Paris, Eurotunnel chutait alors que la Commission européenne envisage de demander à la France et au Royaume-Uni d'abaisser les tarifs applicables au tunnel sous la Manche.

La Fnac connaissait pour sa part une première journée de cotation particulièrement difficile après son détachement du groupe de luxe Kering (ex-PPR).

Bruxelles : AB InBev - Umicore

Au sein du Bel20, AB InBev chutait lourdement, l'attrait de son dividende s'amenuisant en raison de la hausse des taux après le communique de la Fed ce mercredi.

Umicore souffrait pour sa part de la chute du prix de l'or qui passait sous les 1300 dollars l'once. En euros, le métal jaune refluait sous les 1000 euros l'once.

Bruxelles : Delta Lloyd - Bekaert

Delta Lloyd et Bekaert se distinguaient avec une légère hausse à la mi-séance sans nouvelle particulière toutefois.

États-Unis : tendance

Wall Street a perdu plus d'1%. Les investisseurs n'a pas apprécié les commentaires du président de la Fed à l'issue du comité de politique monétaire. Plus confiant dans la reprise économique, Ben Bernanke a déclaré qu'il pourrait commencer à réduire les rachats d'actifs plus tard cette année. Il a précisé qu'il arrêterait ces rachats dès que le taux de chômage atteindra environ 7%. La Fed a indiqué en parallèle anticiper un taux de chômage compris entre 6,5% et 6,8% fin 2014.

Nos partenaires