Marchés européens déstabilisés

19/08/13 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse, les investisseurs redoublant de prudence après l'annonce d'un nouveau bug d'un programme de trading en Bourse de Shanghai vendredi dernier.

Marchés européens déstabilisés

© REUTERS

Les investisseurs ont également limité leurs positions à l'avant-veille de la publication du compte-rendu de la dernière de la Réserve fédérale américaine mercredi.

Europe : Glencore Xstrata - Holcim

Sur les marchés d'actions, le géant des matières premières Glencore Xstrata a été affecté par des rumeurs concernant de possibles dépréciations de 7 milliards de dollars à la suite du rachat de Xstrata par Glencore.

Holcim a pour sa part chuté dans le sillage du secteur des matières premières et après que les analystes d'UBS ont abaissé leur recommandation d'acheter à vendre.

Europe : Atlas Copco - Edwards Group

Le groupe suédois d'outillage industriel Atlas Copco a annoncé le rachat du spécialiste britannique des pompes et aspirateurs Edwards pour 1,6 milliard de dollars. Le prix proposé de 10,50 dollars par action représente une prime de 24% par rapport au cours de clôture d'Edwards sur le Nasdaq vendredi.

Bruxelles : ThromboGenics - Agfa-Gevaert

A la Bourse de Bruxelles, ThromboGenics s'est distingué au sein du Bel20 profitant de l'annonce vendredi du feu vert des autorités canadiennes à son Jetrea, un traitement de l'adhérence vitréomaculaire.

Hors indice, Agfa-Gevaert s'est mis en évidence, sans nouvelle particulière toutefois.

Bruxelles : KBC - Delhaize

En baisse, il fût surtout question de prises de bénéfices pour KBC et Delhaize qui affichent toujours une progression de respectivement 34% et 67% depuis le début de l'année.

États-Unis : tendance

Les marchés américains progressaient légèrement en début de séance après avoir connu leur pire semaine des 14 derniers mois. Globalement, le climat demeurait toutefois à l'incertitude avant le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed mercredi.

États-Unis : Cheasapeake Energy

Le groupe énergétique progressait après avoir annoncé que l'investisseur activiste Carl Icahn avait accru sa participation de 8,97 à 9,98% du capital depuis le 1er juillet.

Cédric Boitte

Nos partenaires