Melexis, la qualité a un prix

06/02/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Moneytalk

Le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur automobile a publié des chiffres annuels marqués par une nouvelle accélération de sa croissance fin 2013 et se montre confiant pour 2014. La valorisation apparait toutefois de plus en plus tendue.

Melexis, la qualité a un prix

Sur le seul quatrième trimestre, Melexis a vu son chiffre d'affaires bondir de 21% malgré l'impact négatif (-3%) du taux de change euro/dollar. Sur l'ensemble de l'année, ses ventes ont progressé de 11% à 275 millions confirmant le profil de croissance du groupe qui affiche une quatrième hausse annuelle consécutive de son chiffre d'affaires malgré la crise que traverse le secteur automobile européen depuis 2008. Le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur automobile profite de sa présence en Asie (40% du chiffre d'affaires) et en Amérique du Nord ainsi que du développement des moteurs propres exigeant davantage d'électronique.

Melexis a de plus amélioré sa marge opérationnelle (de 22,6% à 23,1%), la hausse de son bénéfice net n'étant ralentie que par la forte augmentation de l'ardoise fiscale (de 3,4 à 8 millions). Son profit net par action progresse ainsi de 9% à 1,37 euro. Et pour 2014, le groupe contrôlé par Roland Duchâtelet vise un chiffre d'affaires de plus de 300 millions tout en stabilisant ses marges.

En Bourse, Melexis vaut désormais plus d'un milliard et affiche un rapport cours/bénéfices de près de 19, sensiblement supérieur à sa moyenne historique autour de 15. On notera également que le programme de rachat d'actions propres est arrêté depuis que le cours a dépassé 17 euros bien que Melexis dispose d'une trésorerie nette (cash supérieur aux dettes).

Cédric Boitte

Nos partenaires