Mobistar limite la casse

21/10/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Moneytalk

Le deuxième opérateur mobile belge a connu un troisième trimestre difficile comme prévu mais quand même meilleur que prévu par les analystes. Le rapport de Mobistar souligne également sa dépendance grandissante à Telenet.

Mobistar limite la casse

En chiffres bruts, Mobistar a vu son nombre total de clients augmenter de 7% à 5,1 millions en Belgique et au Luxembourg. Le nombre de clients directs de la marque Mobistar a toutefois chuté de 7,6% à 3,2 millions, ce qui a été plus que compensé par le nouveau bond de 63% à 1,1 millions des utilisateurs de son réseau via un opérateur virtuel, dont l'essentiel (plus d'un million) provient de Telenet.

Ces clients indirects génèrent toutefois des revenus moindres. De plus, le revenu mensuel moyen par utilisateur Mobistar a également reculé de 8,1% à 26,47 euros en Belgique en raison des baisses de tarifs. Au total, son chiffre d'affaires a chuté de 12,6% à 347,5 millions au troisième trimestre. Son résultat ebitda a plongé de 25,6% à 89,1 millions mais sa marge bénéficiaire progresse par rapport au premier semestre de 27,6% à 29,0%. Son bénéfice net par action ressort à 0,43 euro contre 0,74 euro il y a un an mais son cash-flow libre (flux de trésorerie généré par l'activité - les investissements) est resté stable à 66,8 millions grâce à un net recul des impôts payés, élément sur lequel Mobistar ne pourra plus compter à l'avenir.

Globalement, les chiffres de Mobistar confirment les tendances des derniers trimestres ainsi que l'accroissement de la concurrence sur le marché belge qui était relativement épargné jusqu'il y a peu par rapport aux pays voisins. Cette concurrence féroce et les investissements nécessaires dans les nouveaux réseaux expliquent la vague de consolidation qui s'amorce actuellement dans le secteur des télécoms européen. Dans ce contexte, on peut s'interroger si l'avenir de Mobistar est toujours auprès de son actionnaire majoritaire Orange ou si Telenet ne ferait pas un meilleur acquéreur.

Cédric Boitte

Nos partenaires