Morosité boursière alors que les résultats décevants se multiplient

25/10/12 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes étaient divisées à l'ouverture alors que les yeux sont braqués sur les résultats d'entreprises et force est de constater que les déceptions sont plus nombreuses que les bons résultats ce jeudi.

Morosité boursière alors que les résultats décevants se multiplient

© REUTERS

Les révisions à la baisse des prévisions pour 2012 des entreprises inquiètent particulièrement les investisseurs après la mise en garde de la Fed contre une croissance économique trop lente et des indicateurs conjoncturels européens attestant d'une dégradation des conditions économiques.

EUROPE : France Telecom-Sanofi

Aux actions, France Télécom a annoncé jeudi une baisse du dividende versé aux actionnaires pour 2012 et 2013, lors de la publication d'un chiffre d'affaires en légère baisse au troisième trimestre, et prévoit une année 2013 difficile en raison d'un contexte " plus dégradé qu'anticipé ". Pour les exercices 2012 et 2013, le dividende sera d' " un minimum " de 0,80 euro, contre 1,40 euro en 2011.

Toujours à Paris, Sanofi a publié ce matin des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé sa prévision de bénéfice pour 2012. Au troisième trimestre, le laboratoire pharmaceutique français a réalisé un bénéfice net en repli de 7,4% à 2,221 milliards d'euros, ce qui reste supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 1,9727 milliard d'euros.

Le bénéfice par action affiche un repli de 6,1% à 1,68 euro, là où le marché tablait sur 1,51 euro seulement.

EUROPE : Credit Suisse - Novartis

Sur la Bourse suisse, l'ambiance était morose après plusieurs déceptions. Credit Suisse a publié un bénéfice net en baisse de plus de moitié, inférieur aux attentes, et annoncé dans la foulée un plan d'économies. Autre poids lourd de la Bourse suisse, le groupe pharmaceutique Novartis a publié un chiffre d'affaires en baisse de 2%, ce qui est légèrement inférieur aux prévisions du consensus.

BRUXELLES : Solvay - Mobistar

A Bruxelles, les résultats de Solvay ont déçu le marché. Le groupe chimique a annoncé un chiffre d'affaires net de 3.291 millions d'euros, en hausse de +1 % par rapport à la même période de 2011, mais ses ventes sont en recul de 4% sur la période. L'amélioration du chiffre d'affaires repose essentiellement sur les bonnes prestations des secteurs Plastiques et Chimie, le chiffre d'affaires net attribué à Rhodia s'inscrit en baisse.

Mobistar évoluait en queue de Bel 20 toujours victime de prises de bénéfices.

BRUXELLES : Option

Hors indice, bonne nouvelle pour Option, la société technologique, a fait état pour le troisième trimestre d'un chiffre d'affaires de 11,7 millions d'euros contre 11,3 millions d'euros un an auparavant. La question des 5 millions d'euros que le groupe espère lever pour assurer son avenir de manière sereine n'a pas été soulevée lors de la présentation de ses résultats.

ETAT-UNIS

Wall Street a terminé dans le rouge mercredi une séance indécise, un commentaire de la Réserve fédérale américaine sur le " rythme modéré " de l'activité américaine prenant le pas sur des résultats et un indicateur immobilier positifs: le Dow Jones a lâché 0,19% et le Nasdaq 0,29%.

La décision de la Fed de maintenir le cap de sa politique monétaire, en conservant son taux directeur quasi nul et en confirmant son programme de rachats de titres lancé en septembre, n'a pas fait réagir les marchés dans un premier temps. Mais, les inquiétudes exprimées par la Fed sur l'économie, couplées au fait qu'elle décide de ne rien changer, ont été ressenties négativement par les investisseurs ensuite. La Fed considère que " l'activité économique a continué à progresser à un rythme modéré pendant les derniers mois ", que " la croissance de l'emploi a été lente " et que " le taux de chômage reste élevé ".

Nos partenaires