Nervosité boursière

30/05/13 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Moneytalk

Après le recul de 5,15% de la Bourse du Japon ce matin, les Bourses européennes ne savent pas sur quel pied danser.

Nervosité boursière

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient hésitantes après la baisse de Wall Street hier et la chute de 5,15% de la Bourse de Tokyo ce matin.

Les investisseurs s'interrogent sur le calendrier et l'impact d'une éventuelle réduction du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine après une série de bons indicateurs conjoncturels outre Atlantique.

Europe : Renault - Kingfisher

Aux actions, Renault était en recul alors que Goldman Sachs a abaissé sa recommandation de " neutre " à " vendre ", estimant que le marché surestime le potentiel de progression des marges sur la période 2013-2015.

A Londres, Kingfisher avait également le moral en berne. Le numéro un européen des magasins de bricolage, a accusé une chute de près de 30% de son bénéfice au premier trimestre de son exercice 2013-2014 (mai-avril), la faiblesse de la demande et le mauvais temps ayant continué à peser sur son activité sur ses principaux marchés.

Europe : Kazakhmys - Glencore Xstrata

Par ailleurs, le secteur minier avait le sourire alors que les prix des métaux précieux étaient en progression. Kazakhmys et Glencore Xstrata étaient particulièrement en verve.

Bruxelles : Delhaize - Thrombogenics

A la Bourse de Bruxelles, Delhaize était en nette progression tout comme Colruyt, les investisseurs recherchant les actions les plus défensives.

Thrombogenics inscrivait pour sa part la plus forte baisse du Bel 20 en fin de matinée.

Bruxelles : Kinepolis - IBA

Hors indice, IBA poursuivait sur sa lancée de la veille alors que le litige qui l'oppose à Rose Holdings s'est quelque peu dégonflé.

Kinepolis ne profitait pas pour sa part de la décision du Tribunal de Commerce de déclarer infondé la demande du Parc des expositions de Bruxelles de mettre un terme au contrat avec Kinepolis Bruxelles.

Etats-Unis

Wall Street a perdu du terrain mercredi, fragilisée par des craintes persistantes sur la politique monétaire américaine et des perspectives maussades pour la croissance mondiale: le Dow Jones a reculé de 0,69% et le Nasdaq de 0,61%.

Un ensemble de prévisions maussades sur la croissance mondiale et asiatique ont accentué la mauvaise humeur sur les marchés après l'abaissement des prévisions de la croissance mondiale pour 2013, de 3,4% à 3,1% par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos