Nette amélioration pour Deceuninck

24/10/13 à 11:40 - Mise à jour à 11:40

Source: Moneytalk

Le spécialiste belge des profilés en PVC a renoué avec la croissance en volumes au troisième trimestre mais se montre toujours prudent dans ses perspectives.

Nette amélioration pour Deceuninck

Au total, Deceuninck a vu son chiffre d'affaires reculer de 0,5% à 146,4 millions au troisième trimestre, ramenant le repli sur 9 mois à 2,9%. Le plus intéressant est que le groupe est parvenu à réduire l'érosion de ses revenus malgré un impact des taux de change particulièrement négatif de -4,6%. Les volumes sont en effet sensiblement repartis à la hausse à +5,1% contre une baisse au cours des six premiers mois de l'année.

Deceuninck a largement profité de l'embellie sur le marché de la construction aux États-Unis, la croissance y atteignant 15,3% au troisième trimestre. En Europe, la situation semble se stabiliser avec un recul limité à 0,4% en Europe occidentale contre 15% en début d'année et à 2,8% en Europe centrale et orientale (y compris l'Allemagne) contre 9,2%. À noter que Deceuninck précise que les marchés néerlandais et espagnol ont repris vigueur après avoir atteint un plancher. Finalement, seuls les pays émergents (surtout la Turquie) connaissent une évolution décevante avec une chute de 6,4% des ventes au trimestre écoulé contre une croissance de 14,2% entre janvier et mars.

Les pays émergents ne représentant qu'un peu plus d'un cinquième du chiffre d'affaires, la déconvenue sur ces marchés ne remet pas en cause la nette amélioration constatée en Europe et en Amérique du Nord. Cela ne signifie toutefois pas que Deceuninck peut voir l'avenir en rose. Outre la vigueur de l'euro, le groupe doit en effet également gérer l'épineux problème des créances douteuses qui menacent sa rentabilité.

Cédric Boitte

Nos partenaires