Nokia à la fête, Vodafone à la traîne

03/09/13 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en légère baisse, les investisseurs marquant une pause après la forte hausse de ce lundi sans Wall Street qui était fermé.

Nokia à la fête, Vodafone à la traîne

Au niveau économique, l'indice ISM manufacturier a progressé à 55,7 en août alors que les économistes prévoyaient un repli à 54,0. Les États-Unis imitent ainsi la Chine, la zone euro et le Royaume-Uni dont les indicateurs d'activité manufacturière étaient également ressortis supérieurs aux attentes hier.

Europe : Vodafone

Sur les marchés d'actions européens, Vodafone n'a pas profité de la confirmation de la cession de ses 45% de Verizon Wireless, premier opérateur mobile aux États-Unis, à Verizon pour 130 milliards de dollars en cash et en actions. Le groupe britannique a pourtant indiqué qu'il allait redistribuer 84 milliards de dollars de cash et de titres Verizon à ses actionnaires.

Europe : Nokia - Alcatel Lucent

Nokia quitte le marché des téléphones portables en cédant sa principale activité à Microsoft pour 5,44 milliards d'euros. À noter que le géant américain fournissait déjà le système d'exploitation des smartphones produits par Nokia.

Par ailleurs, les autres équipementiers réseaux étaient à la fête à l'image d'Alcatel Lucent, les marchés spéculant sans doute sur d'éventuels rachats de Nokia qui est désormais recentré sur cette activité et dispose d'une importante trésorerie.

Bruxelles : Bekaert - ThromboGenics

À Bruxelles, Bekaert s'est distinguée profitant du bon comportement des valeurs industrielles après les indicateurs macro-économiques des deux derniers jours.

ThromboGenics a par contre clôturé en queue de peloton après une tentative de rebond avortée.

Bruxelles : Banimmo - PinguinLutosa

Hors indice, Banimmo chutait sans nouvelles particulière tandis que Cardio3Biosciences confirmait son rebond de ce lundi.

PinguinLutosa, devenu Greenyard Foods ce 1er septembre, a par contre nettement progressé mais dans un marché peu liquide.

États-Unis : tendance

Wall Street progressait en début de séance après un week-end prolongé. Les investisseurs saluaient les bons indicateurs d'activité manufacturière de par le monde ainsi que le rebond de 0,6% des dépenses de construction en juillet, ce qui efface le repli de juin.

États-Unis : Microsoft - Verizon

Microsoft était à la traîne après l'annonce du rachat des téléphones portables de Nokia, signe du peu de confiance des marchés dans la stratégie du géant de Redmond.

La reprise du solde de Verizon Wireless par Verizon n'était pas plus appréciée des marchés américains, en raison sans doute du prix élevé.

Cédric Boitte

Nos partenaires