Nouveau coup de déprime en Bourse

13/03/13 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Moneytalk

Les chiffres publiés par Adecco ou Enel sont loin de pouvoir rassurer les marchés sur l'état de l'économie européenne.

Nouveau coup de déprime en Bourse

© REUTERS

Les principales Bourses européennes avaient le moral en berne ce mercredi, victimes de quelques prises de bénéfices comme en Asie et aux Etats-Unis, dans un marché où l'attention sera focalisée sur la première adjudication italienne de dette à long terme depuis que Fitch a abaissé sa note de crédit.

Rome va émettre jusqu'à 7,25 milliards d'euros de dette à trois, cinq et 15 ans, moins d'une semaine après la décision de Fitch de ramener sa note de A- à BBB+. Une adjudication, mardi, de dette à court terme avait produit des rendements en hausse.

Europe : Enel - Thomas Cook

Aux actions, Enel était en net recul, inscrivant même la plus forte baisse de l'EuroStoxx 50. Le premier groupe italien de services aux collectivités a annoncé le prochain tassement de son bénéfice opérationnel cette année en raison d'une baisse de la demande dans ses principaux marchés.

Thomas Cook était par contre en grande forme après avoir annoncé son intention d'augmenter son bénéfice de 350 millions de livres (400,5 millions d'euros) d'ici 2015, via des baisse de coûts et des fermetures de points de ventes, pour se concentrer sur les ventes via internet.

Europe : Inditex - Adecco

Par ailleurs, Inditex, propriétaire de l'enseigne Zara, a annoncé mercredi un bénéfice 2012 en hausse de 22% à 2,4 milliards d'euros, ses ventes dans les pays émergents, en Asie notamment, ayant compensé les difficultés de son marché domestique, l'Espagne. Ces résultats sont toutefois en ligne avec les attentes ce qui explique la réaction négative du marché.

Egalement drapée de rouge, Adecco était sanctionné pour des résultats inférieurs aux attentes. Le géant du travail temporaire a vu son bénéfice net chuter de 28% à 377 millions d'euros. Le bénéfice par action tombe à 2 euros alors que le marché tablait sur 2,80 euros.

Bruxelles : Belgacom - KBC

A la Bourse de Bruxelles, les actions évoluant en territoire positif dans le Bel n'étaient pas nombreuses à la mi-séance. KBC était en tête des actions en hausse, suivi de Belgacom qui semble enfin retrouver les faveurs des investisseurs après un long passage à vide.

Bruxelles : Nyrstar - ABInbev

Toujours dans l'indice, les actions les plus cycliques étaient globalement délaissées à l'image de Nyrstar et Bekaert.

C'est toutefois ABInbev qui fermait la marche du Bel 20 sur des prises de bénéfices.

Etats-Unis

La Bourse de New York a fini sans direction mardi, son indice vedette, le Dow Jones, se retournant in extremis après une séance en territoire négatif, pour signer son sixième record d'affilée en clôture: l'indice a grappillé 0,02% mais le Nasdaq a cédé 0,32%.

Aux actions, le géant informatique Apple a reculé de 1,90%, pénalisé par la baisse de la recommandation de la banque Jefferies, du fait de prévisions plus pessimistes sur la vente d'iPhone. Selon elle, le lancement d'une nouvelle offensive dans la télévision avec la " iTV ", qu'elle avait prévu cet automne, pourrait " être repoussé à 2014 ".

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos