Nyrstar s'envole en Bourse

10/09/12 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont connu une séance sans relief alors que la semaine est à nouveau qualifiée de cruciale pour l'avenir de la zone euro et l'économie mondiale.

Nyrstar s'envole en Bourse

© REUTERS

Après l'euphorie suscitée par le plan d'achat d'obligations de la Banque centrale européenne

(BCE), la zone euro passera un nouveau test mercredi à Karlsruhe, où la Cour constitutionnelle allemande doit s'exprimer sur la légalité du nouveau fonds de sauvetage permanent de l'Union européenne, le Mécanisme européen de stabilité (MES).

Plus tard dans la semaine, la Réserve fédérale américaine devrait annoncer des mesures de soutien à l'économie à l'issue de sa réunion de politique monétaire mercredi et jeudi. Les investisseurs parient sur un nouvel assouplissement monétaire (QE) après les chiffres de l'emploi décevants publiés vendredi.

Europe

Les valeurs du secteur alimentaire étaient de nouveau à la traine à l'image Unilever ou de Heineken, les investisseurs craignant sans doute que la hausse des matières premières agricoles ces derniers mois pèse sur les bénéfices.

Dans le secteur minier, Xstrata a clôturé en hausse après le rejet par le fonds activiste Knight Vinke de l'offre améliorée de Glencore présentée vendredi. Le premier négociant en matières premières du monde a toutefois indiqué qu'il s'agissait de sa dernière offre.

À Francfort, l'action du transporteur aérien Lufthansa a fini en hausse sensible alors que les syndicats des travailleurs ont accepté de ne pas planifier de nouveaux mouvements de grève et d'entrer dans un processus de négociation.

Bruxelles

A Bruxelles, Nyrstar s'est tout particulièrement distinguée. Selon des rumeurs, le groupe serait en quelque sorte le lot de consolation de Glencore s'il ne parvient pas à mettre la main sur Xstrata.

A contrario, les valeurs défensives faisaient triste mine à l'image de Befimmo, Elia et surtout AB InBev qui a fermé la marche du Bel20 toute la séance durant.

États-Unis

Wall Street était en baisse en première partie de séance, les investisseurs américains se montrant également prudents avant les rendez-vous cruciaux de cette semaine.

AIG reculait après l'annonce par le Trésor américain de la vente pour 18 milliards de dollars d'actions de l'assureur, soit environ la moitié de sa participation de 53%. Il s'agit de la cinquième et de la plus importante vente de titres AIG par le Trésor américain qui avait acquis 80% de l'assureur lors de son sauvetage en 2008-2009.

CB

Nos partenaires