Obama tente de rassurer les marchés

09/10/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont connu une séance hésitation, la confirmation de la future nomination de Janet Yellen à la tête de la Réserve fédérale américaine, les chiffres meilleurs que prévu d'Alcoa et la convocation des parlementaires américains par Barack Obama n'ayant pas complètement rassurés les investisseurs.

Obama tente de rassurer les marchés

Au niveau économique, les chiffres de la production industrielle ont déçu au Royaume-Uni avec un recul de 1,2% en août, la plus importante baisse en près d'un an alors que les économistes tablaient sur une nouvelle croissance de 0,4%.

Europe : Alcatel Lucent - Peugeot

À Paris, Alcatel-Lucent a de nouveau chuté à la suite des déclarations du Premier ministre français qui a indiqué que le plan de restructuration de l'équipement télécoms ne serait pas accepté sans réduction.

Peugeot a connu une séance mitigée sur fond de nouvelles rumeurs d'entrée de son partenaire chinois Dongfeng Motor à son capital avec une injection de 1,2 milliard.

Europe : Saint-Gobain - Wimpey

Toujours à Paris, Saint-Gobain a clôturé en nette baisse après que les analystes de Morgan Stanley ont abaissé d'acheter à neutre.

À Londres, le groupe de construction Taylor Wimpey a par contre profité d'une recommandation d'achat des analystes de Goldman Sachs.

Bruxelles : Belgacom - ThromboGenics

Au sein du Bel20, Belgacom s'est de nouveau distingué au lendemain de son bond de 4,85% après une recommandation d'achat des analystes de Citigroup.

ThromboGenics a par contre rechuté, la société biotechnologique ne parvenant toujours pas à se redresser durablement en Bourse.

Bruxelles : Delta Lloyd - IBA

Delta Lloyd est également resté à la traine après que les analystes de KBC Securities ont abaissé leur conseil d'acheter à conserver et leur objectif de cours de 20 à 16,2 euros.

IBA s'est distingué après avoir annoncé un nouveau contrat à Cracovie pour un montant de 15 millions et avoir reçu le remboursement d'un prêt de 31,5 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ne parvenaient pas à redresser la barre après leur chute de ce mardi, l'intervention de Barack Obama qui a annoncé la future nomination Janet Yellen la Fed et va recevoir les parlementaires américains afin de trouver un compromis sur le budget et la dette.

États-Unis : Yum Brands

Yum Brands, exploitant des chaines de fast food KFC et Pizza Hut, chutait à la suite de résultats inférieurs aux attentes. Son bénéfice net a ainsi sombré de 68% à 152 millions de dollars sur fond de chute des ventes en Chine à cause de la grippe aviaire qui a détourné les consommateurs de sa chaine KFC spécialisée dans les préparations à base de poulet.

Cédric Boitte

Nos partenaires