Optimisme latent sur les Bourses

25/01/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Moneytalk

Les mauvais chiffres d'Apple et de Nokia continuent de peser sur le moral des investisseurs.

Optimisme latent sur les Bourses

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient en légère progression à la mi-séance. Elles restaient néanmoins prudentes après des déclarations prudentes du géant de l'électronique grand-public Samsung et dans l'attente de plusieurs indicateurs économiques importants en Europe.

EUROPE : Nokia - Crédit Agricole

Aux actions, le secteur technologique était encore sous le choc des mauvais chiffres de Nokia et d'Apple. Nokia a annoncé hier la suppression de son dividende.

Du côté des banques, Crédit agricole gagnait quelques points malgré l'annonce d'une provision de 651 millions d'euros dans les comptes de ses caisses régionales au quatrième trimestre.

EUROPE : Banca Monte dei Paschi di Siena - Veolia environnement

Par ailleurs, à Milan, Banca Monte dei Paschi di Siena rebondissait après avoir chuté de près de 20% sur les quatre premières séances de la semaine en raison du scandale provoqué par la révélation de lourdes pertes sur des produits dérivés financiers.

Autre valeur entourée, le groupe minier Anglo American gagnait du terrain après l'annonce d'une hausse supérieure aux attentes de sa production de cuivre au quatrième trimestre, une période marquée par plusieurs mouvements de grève de grande ampleur.

BRUXELLES : KBC - Solvay

A Bruxelles, Solvay se comportait bien alors que l'action est rentrée sur la liste des " meilleures idées " de Morgan Stanley avec un objectif de cours relevé de 120 à 145 euros.

La plus forte hausse de la matinée était à mettre à l'actif de KBC qui va rembourser son opération de refinancement à long terme (LTRO) à la Banque centrale européenne au premier trimestre 2013, pour un total de 8,3 milliards d'euros.

BRUXELLES : Quest for Growth

Hors indice, bonnes nouvelles pour la pricaf Quest for Growth qui a réalisé un bénéfice de 15,7 millions d'euros contre une perte de 13,3 millions un an plus tôt. Cela représente une hausse de la valeur nette d'inventaire de 7,90 à 9,26 euros par action.

ETATS-UNIS

Wall Street a terminé jeudi sur une note contrastée, le Dow Jones profitant d'un regain d'optimisme des courtiers après des indicateurs encourageants pour l'économie mondiale et grimpant de 0,33%, alors que le Nasdaq a pâti de la chute d'Apple et perdu 0,74%.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 est resté quasi stable, grappillant 0,01 point à 1.494,82 points. Il a dépassé en cours de séance la barre symbolique des 1.500 points pour la première fois depuis décembre 2007 et finit en hausse, même légère, pour la septième séance consécutive, ce qui ne lui était pas arrivé depuis octobre 2006.

Nos partenaires