Passer d'une branche 21 à une branche 23 peut être risqué

10/12/15 à 14:31 - Mise à jour à 16/12/15 à 13:10

Source: Moneytalk

Si votre banquier vous conseille de passer d'une branche 21 à une branche 23, attention, car cela n'est pas sans risques.

Passer d'une branche 21 à une branche 23 peut être risqué

© iStock

Le client d'une banque s'est affilié à une assurance de type branche 21 en 2007. Il s'agit d'un contrat d'assurance dans lequel il a placé une somme unique de 50.000 euros.

Capital protégé

La première caractéristique d'une branche 21 est que le capital investi est protégé après déduction des frais. Si vous placez par exemple 100 euros, il y aura soustraction d'une taxe sur les primes de 2% et des frais d'entrée de 2 à 5%. La taxe sur les primes de 2% va à l'Etat; les frais d'entrée vont à la banque.

Des 100 euros de départ, il reste par conséquent 96 euros investis. Ces 96 euros sont immédiatement protégés; vous êtes donc certain que vous recevrez effectivement ces 96 euros de retour si vous désirez sortir de la branche 21 plus tard.

Rendement garanti

Une branche 21 a une deuxième caractéristique importante, vous êtes sûr d'un rendement garanti. Au jour d'aujourd'hui, ces rendements sont un peu plus élevés que ceux d'un livret d'épargne, soit environ 1%. Une participation bénéficiaire peut s'additionner à ce rendement garanti en fonction des résultats de l'assureur. Ce bonus sur bénéfice n'est donc pas garanti.

Vous avez aussi des assurances de type branche 21 qui ne protègent que le capital investi et donnent parfois une participation bénéficiaire. Ce sont les dénommés contrats 0% dont la participation bénéficiaire n'est pas certaine, mais probablement plus élevée que pour les contrats ordinaires.

Pas de précompte mobilier

Les rendements d'une branche 21 sont exemptés de précompte mobilier si le capital investi est maintenu pendant plus de 8 ans. Si vous réclamez le capital endéans les 8 ans, vous payez un précompte mobilier (27% à partir du 1er janvier 2016). Notre client bancaire, cette période de 8 ans derrière lui, pourrait donc réclamer le capital sans payer de précompte mobilier.

Conversion

Comme le taux d'intérêt garanti sur une assurance de type branche 21 est actuellement bas et ne rapporte donc presque plus rien, pas mal de banquiers/assureurs conseillent à leurs clients de passer d'un placement dans une assurance de type branche 21 à une assurance de type branche 23. S'ils le font avant le 31 décembre 2015, ils pourraient recevoir un geste commercial de la part de la banque, comme celui ne pas devoir payer de frais d'entrée ou le remboursement de la taxe sur les primes.

Probablement plus de rendement

Un argument en faveur de la conversion d'une branche 21 en une branche 23 est qu'une branche 23 peut générer plus de rendement qu'une branche 21. C'est possible du fait que l'argent investi est versé dans des fonds d'investissement sous-jacents. Sachez toutefois que les rendements de ces fonds ne sont pas garantis, contrairement à une assurance de la branche 21 où vous avez bel et bien un rendement garanti.

Il est même possible que vous perdiez une partie du capital investi dans une branche 23. Vous n'avez donc pas non plus de protection de capital. Tout comme pour une branche 21, vous payez une taxe sur les primes de 2% et des frais d'entrée lorsque vous placez votre argent dans une branche 23. L'avantage est que vous ne payez pas de précompte mobilier si vous réclamez le (ou une partie du) capital, même pas endéans les 8 ans.

Réfléchissez avant de le faire

Soyez conscient que le passage d'une branche 21 à une branche 23 n'est pas sans risque. En échange d'un rendement potentiellement plus élevé, vous courez bel et bien un risque de capital. La valeur des fonds sous-jacents peut en effet évoluer aussi bien positivement que négativement, et ce en fonction de l'évolution des marchés financiers et de la stratégie de placement que chaque fonds applique.

Si vous avez un fonds qui investit également dans des obligations, tenez aussi compte d'un risque de taux. Cela signifie que vous faites une perte lors d'une sortie en période de taux de marché à la hausse. Si votre fonds sous-jacent investit dans une monnaie étrangère, vous avez également un risque de change. Cela signifie que vous risquez de perdre une partie du montant investi si la monnaie étrangère évolue défavorablement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires