Pertes abyssales pour GDF Suez et RBS, D'Ieteren dévisse

27/02/14 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reculaient à la mi-séance, les investisseurs restant prudents après une série de résultats d'entreprises assez mitigés.

Pertes abyssales pour GDF Suez et RBS, D'Ieteren dévisse

© REUTERS

Au niveau économique, les indicateurs du jour étaient globalement assez décevants, les chiffres du PIB espagnol et suisse étant notamment ressortis inférieurs aux attentes.

Europe : RBS - Allianz

À Londres, RBS chutait à la suite de la publication d'une perte nette de 9 milliards de livres en 2013, la plus importante depuis son sauvetage en 2008. La banque britannique va par ailleurs fortement restructurer ses activités à l'international et dans la banque d'investissements. Selon des rumeurs, RBS pourrait supprimer 30 000 emplois, soit un quart de ses effectifs.

Toujours dans le secteur financier, Allianz reculait également après ses chiffres trimestriels. Le premier assureur européen a réalisé un bénéfice de 1,26 milliard, légèrement inférieur au consensus.

Europe : Man Group - Essilor

À Francfort également, Man Group évoluait en forte hausse. Le plus grand hedge fund coté du monde a annoncé des souscriptions de 700 millions de dollars au quatrième trimestre.

Sur Euronext paris, Essilor a publié un bénéfice net en hausse limitée de 1,6% en 2013 à 593 millions, sensiblement inférieur au consensus de 608 millions .

Bruxelles : GDF Suez - D'Ieteren

Au sein du Bel 20, GDF Suez se distinguait malgré une perte nette de près de 10 milliards en 2013. Hors éléments non récurrents, le bénéfice atteint toutefois 3,4 milliards, mieux que prévu, et le groupe énergétique se montre confiant pour cette année.

D'Ieteren s'effondrait à la mi-séance. Son bénéfice a chuté de 13% l'année dernière et le groupe prévient déjà que cette année s'annonce difficile, en raison notamment de la météo trop clémente qui pèse sur sa division vitrage automobile.

Bruxelles : Mobistar - Ablynx

Hors indice, Mobistar chutait également. Son résultat ebitda a baissé de 32,6% l'année dernière et le deuxième opérateur mobile en Belgique prévoit une nouvelle baisse sensible cette année en raison notamment de la perte de clients.

Ablynx profitait par contre d'un rapport annuel marqué par une perte réduite et une trésorerie gonflée à plus de 200 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé quasiment inchangé, les investisseurs restant sur leurs positions malgré l'annonce d'une hausse inattendue des ventes de logements neufs aux États-Unis en janvier.

Nos partenaires