Pertes de 14 milliards pour Rio Tinto

17/01/13 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Moneytalk

Le troisième groupe minier mondial a annoncé la comptabilisation sur ses résultats 2012 de dépréciations de 14 milliards de dollars, ce qui a précipité le remplacement de son patron.

Pertes de 14 milliards pour Rio Tinto

Rio Tinto va enregistrer des dépréciations de 14 milliards de dollars portant essentiellement sur ses activités dans l'aluminium dont Alcan racheté pour 38 milliards de dollars en 2007 (dépréciations de 10 à 11 milliards de dollars) ainsi que sur des actifs dans le charbon au Mozambique repris en 2011 (dépréciations d'environ 3 milliards de dollars).

Ces dépréciations coûtent leur place à Doug Ritchie, qui a supervisé le rachat des actifs au Mozambique, et à Tom Albanese, Chief executive officer, qui est remplacé par Sam Walsh, qui était jusqu'à présent responsable de la division minerais de fer, qui représente 80% des bénéfices du groupe.

Rio Tinto est ainsi devenu extrêmement dépendant de la demande chinoise qui dépend elle-même d'une série de facteurs : l'évolution de l'industrie (évidemment) et de l'offre de minerai de fer chinois qui dépend elle-même du prix étant donné que les gisements chinois sont beaucoup moins riches et affichent donc des coûts de production supérieurs à l'Australie ou au Brésil. L'évolution des résultats du troisième groupe minier mondial dépend donc d'un savant mélange.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires