Pétrole : en baisse à New York, pénalisé par les stocks et les indicateurs

24/06/10 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Moneytalk

Les prix du pétrole ont fini en baisse mercredi à New York, pénalisés par une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis et de mauvais indicateurs économiques.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a terminé à 76,35 dollars pour sa première séance en train de contrat de référence, en recul de 1,50 dollar par rapport à la clôture de mardi. La hausse inattendue des réserves de brut de deux millions de barils, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires s'attendaient à un repli équivalent de moitié, a été "presque contra-saisonnière", selon l'analyste. Les stocks d'essence ont tout de même reculé, là aussi contre les prévisions, de 800.000 barils. Ceux de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont progressé de 300.000 barils. Les indicateurs publiés mercredi, en Europe comme aux Etats-Unis, ont par ailleurs refroidi les investisseurs, alimentant leurs interrogations sur l'état de la reprise. Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis sont tombées en mai à leur plus bas niveau depuis 1963 au moins, tandis qu'en Europe la croissance de l'activité a de nouveau ralenti en juin selon l'indice composite PMI.

Nos partenaires