Philips confirme son redressement

22/10/12 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Moneytalk

Le conglomérat néerlandais a poursuivi sur sa lancée au troisième trimestre avec un ebitda récurrent en hausse de 43% à 562 millions d'euros, Philips tirant profit des plans de restructuration annoncés depuis l'arrivée Frans van Houten au poste de Chief executive officer.

Philips confirme son redressement

Philips a donc fait mieux que prévu par les analystes qui tablaient en moyenne sur un ebitda récurrent de 520 millions. Le chiffre d'affaires du groupe est également ressorti supérieur au consensus avec une hausse de 14% à 6,1 milliards. Philips a toutefois largement profité de la faiblesse de l'euro puisque les taux de change ont dopé ses ventes de 9%. La croissance organique est ressortie à 5% grâce aux 10% enregistrés dans les pays émergents contre à peine 2% dans les économies matures (dont -2% en Europe occidentale).

Au niveau des bénéfices, l'ebitda récurrent a donc bondi de 43% grâce à la hausse des ventes et surtout, aux plans de restructuration. Au total, Philips vise à réduire ses coûts annuels de 1,1 milliard d'euros, ce qui passera notamment par la suppression de 6 700 emplois. À noter que l'évolution des résultats de Philips est moins prononcée au niveau du bénéfice net qui a progressé de 31% au trimestre écoulé (hors l'activité télévisions qui a été cédée) à 170 millions, soit 0,18 euro par action.

Rayon perspectives, Frans van Houten s'est montré assez prudent épinglant la récession lancinante en Europe ainsi que le ralentissement des dépenses en équipement médical aux États-Unis, la division Healthcare étant de loin la plus importante du groupe en termes de bénéfices puisque représentant pas moins de 73% de l'ebitda du troisième trimestre. Par ailleurs, la base de comparaison, très faible depuis le début de l'année, va se compliquer au cours des prochains trimestres.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires