Picanol pris au piège des changes

29/10/13 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Moneytalk

Le spécialiste belge des métiers à tisser a vu sa croissance nettement ralentir au troisième trimestre et craint une poursuite de l'affaiblissement de son niveau d'activité et de ses marges bénéficiaires.

Picanol pris au piège des changes

Picanol a bouclé le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires de 131,3 millions, 13% de mieux qu'en 2012. Cette croissance appréciable témoigne toutefois d'un net ralentissement par rapport à la hausse de 39% des ventes au premier semestre, Picanol indiquant avoir surtout profité d'un carnet de commandes bien garni.

Le spécialiste belge des métiers à tisser prévoit ainsi que sur l'ensemble du second semestre, son chiffre d'affaires ne sera que légèrement supérieur à 2012, ce qui signifie que les ventes vont au mieux stagner au quatrième trimestre. Ce net ralentissement s'explique tout d'abord par l'évolution du marché des métiers à tisser.

Par ailleurs, Picanol s'attend aussi à une détérioration de sa rentabilité en raison notamment de la vigueur de l'euro, le groupe exportant l'essentiel de sa production en Asie (deux tiers de son chiffre d'affaires). De plus, les principaux concurrents du groupe sont japonais et profitent donc de la baisse du yen.

Cédric Boitte

Nos partenaires