Point Bourse de la mi-journée

02/12/09 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient hésitantes à la mi-séance sur des prises de bénéfices après leur rebond de la veille. Les investisseurs attendent avec impatience la publication du livre beige après la clôture des marchés européens.

Du côté des actions, à Paris Bouygues progressait faiblement. Le groupe aux multiples activités a annoncé mardi soir un bénéfice net en recul de 5% au 3ème trimestre, meilleur que prévu, et confirmé son objectif d'un chiffre d'affaires de 31,15 milliards d'euros pour l'ensemble de 2009.

Toujours à Paris, mais au range des actions en forte baisse, BNP Paribas perdait des plumes alors que les analystes ne réagissent guère positivement au point de mardi de la banque française sur l'intégration d'activités de Fortis.

A Bruxelles,dans l'indice Bel 20 les actions en hausse dans la matinée étaient généralement les actions les plus défensives, comme ABInbev qui dominait d'ailleurs les actions dans le vert. En outre, notons qu'Anheuser-Busch InBev et The Blackstone Group ont annoncé la conclusion de la transaction annoncée auparavant, par laquelle Blackstone Capital Partners achète Busch Entertainment Corporation d'Anheuser-Busch InBev, pour une somme pouvant atteindre 2,7 milliards de dollars (USD).

Hors indice, la sicafi Banimmo était bien orientée.

Si les actions défensives avaient le vent en poupe ce matin, les actions plus cycliques étaient par contre délaissées. C'était entre autre le cas de Bekaert, lanterne rouge de l'indice bruxellois.

Hors de l'indice Bel 20, c'est Option qui inscrivait une des plus forte baisse de la mi-séance après avoir réalisé un avertissement sur ses résultats. La société technologique table désormais sur un chiffre d'affaires en chute de 44% pour l'ensemble de l'année 2009.

Hier soir, la Bourse de New York a fini en nette hausse, soutenue notamment par l'apaisement des craintes sur la dette de Dubaï et des indicateurs immobiliers aux Etats-Unis: le Dow Jones a gagné 1,23%, se hissant à un nouveau depuis 14 mois, et le Nasdaq 1,46%.

Sur le marché des changes ce mercredi matin, l'euro restait très ferme face au dollar. Il se situait juste en dessous de la barre de 1,51 dollar, malgré les inquiétudes exprimées en Europe sur la "surévaluation" de la monnaie unique européenne.

Karine Huet

Nos partenaires