Point Bourse de la mi-journée

29/06/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes arboraient le rouge vif en fin de matinée, les inquiétudes sur la croissance économique mondiale à la suite de la révision négative des prévisions de croissance en Chine, inquiétant les investisseurs.

Du côté des actions, les secteurs les plus cycliques étaient les plus pénalisés ce mardi matin.

Le secteur minier était également en net recul, comme à son habitude dès que des craintes sur la croissance économique globale refont surface. BHP Billiton et Rio Tinto se contractaient de quelques points.

Ainsi, le secteur automobile était particulièrement à la peine avec des noms comme Peugeot ou Daimler qui buvaient la tasse.

A Bruxelles, les valeurs en hausse dans le Bel 20 étaient tout simplement inexistantes.

Hors indice, seul une poignée d'actions pouvaient se targuer d'une petite hausse, à l'image de Movetis.

Le choix ne manque pas au rang des actions en baisse dans le Bel 20.

Hors indice, KBC ancora et Nyrstar étaient en forte baisse.

Les plus forte baisse de la matinée étaient à mettre à l'actif des valeurs financières et des valeurs cycliques. Dexia et Umicore fermaient la marche du Bel 20 en fin de matinée.

Lundi soir, la Bourse de New York a fini en petite baisse, après avoir lutté tout au long de la séance pour trouver une direction, sur fond de chiffres sur la consommation américaine globalement conformes aux attentes: le Dow Jones a perdu 0,05% et le Nasdaq 0,13%.

Sur le marché des changes, l'euro en recul depuis la veille se maintenait au niveau atteint mardi matin face au dollar à 1,225 dollar, le marché des changes restant méfiant face aux dettes publiques de la zone euro alors que plusieurs pays européens doivent lever des fonds cette semaine.

Nos partenaires