Point Bourse de la mi-journée

25/10/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes progressaient à la mi-séance sur fond d'apaisement des craintes d'une guerre des devises après la réunion du G20.

EUROPE

Du côté des actions justement, Hermes s'envolait à Paris sur fond d'entrée de LVMH dans son capital. Le leader mondial du luxe a dépensé 1,45 millaird EUR pour acquérir 17,1% d'Hemrès. LVMH a toutefois indiqué ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle du groupe. A Stockholm, Sca nia chutait par contre sur fond de trimestriels décevants. Son bénéfice net n'a ainsi pas dépassé 16,6 milliards SEK contre un consensus de 19,9 milliards SEK.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, Umicore menait la danse au sein du Bel20. Hors de l'indice, Nyrstar se distinguait à l'image de l'ensemble du secteur des matières premières. Le CEO a de plus annoncé le déménagement de son siège social du groupe de Balen en Belgique à Zurich.

BRUXELLES BAISSE

Parmi les baisses, Dexia fermait la marche au sein du Bel 20 après que le CEO Pierre Mariani ait déclaré à un quotidien français que le groupe avait enclenché le processus de vente de sa filiale slovaque. Hors de l'indice, RHJ International reculait sans nouvelle particulière.

INDICES US

Wall Street a clôturé sur une note indécise vendredi. Les investisseurs avaient les yeux rivés sur la réunion du G20 Finances en Corée du Sud où devait être évoqué la "guerre des devises" mené entre la Chine, les Etats-Unis et le reste du Monde. Le Nasdaq Composite a été soutenu par les bons résultats d'Amazon.com et du moteur de recherche chinois Baidu, coté à Wall Street. Le Dow Jones a perdu 0,13% à 1132,56 points. Le Nasdaq Composite a gagné 0,80% à 2479,39 points.

EURO

Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,4060 dollar américain pour un euro.

Nos partenaires