Point Bourse de la mi-journée

07/05/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes chutaient à la mi-séance toujours sur fond d'inquiétudes sur la santé des finances publiques des pays d'Europe du Sud et dans le sillage du repli de Wall Street hier soir.

Les places boursières européennes chutaient à la mi-séance toujours sur fond d'inquiétudes sur la santé des finances publiques des pays d'Europe du Sud et dans le sillage du repli de Wall Street hier soir.


Du côté des actions, Royal Bank of Scotland s'effondrait à Londres. La banque britannique a contrairement à ses concurrents nationaux publié une perte pour le premier trimestre. Toujours à Londres, ITV , le plus grand émetteur commercial britannique, reculait après que le CEO de la société a indiqué s'attendre à un deuxième semestre et un début d'année 2011 difficile sur le plan de publicité.


A Bruxelles, Dexia menait la danse au sein du Bel20. Hors de l'indice, Intervest Offices progressait légèrement sans nouvelle particulière.


Du côté des baisses, Ageas fermait la marche au sein du Bel20. Belgcaom se repliait également après la publication de ses chiffres trimestriels. L'opérateur télécom a notamment vu son bénéfice progressait légèrement de 0,7%.


Les marchés américains ont terminé en forte chute jeudi à l'instar des bourses européennes en raison des inquiétudes qui pèsent sur les finances de l'Espagne et de l'Italie. A noter que la SEC, le gendarme boursier américain, a ouvert une enquête sur le brusque plongeon de Wall Street à quelques heures qui avait notamment poussé le Dow Jones et le Nasdaq en chute de près de 10%. Selon certaines rumeurs, le plongeon de 6 à 7% en quelques minutes serait dû à une erreur d'un trader de Citigroup qui aurait confondu millions et milliards dans un ordre de vente sur Procter & Gamble.

Sur le marché des changes, la monnaie européenne se reprenait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,2760 dollar américain pour un euro.

Nos partenaires