Point Bourse de la mi-journée

18/05/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reprenaient des couleurs après la séance mitigée d'hier. Des propos rassurants des ministres européens des finances concernant la crise grecque influençaient positivement les marchés.

Au rayon des statistiques économiques, l'indice de confiance de l'investisseur allemand s'est affaibli en mai, mais ce déclin était attribué aux incertitudes passagères sur la Grèce.

Séparément, le taux d'inflation s'est accéléré plus que prévu en avril au Royaume-Uni. Des chiffres concernant l'immobilier aux USA sont attendus cet après-midi.

En Scandinavie, le groupe d'électroménager Electrolux était à la fête.

Selon les chiffres d'une institution professionnelle du secteur, les livraisons d'électroménager aux USA ont grimpé de 20% en avril, surpassant les attentes.

Parmi les valeurs en baisse, citons le britannique Yell Group, distributeur des pages jaunes, dont les ventes annuelles ont baissé de 11% et dont le CEO et CFO ont démissionné.

Au sein du Bel20, les groupes Delhaize et Bekaert bénéficiaient d'avis d'analystes favorables.

Bank of America Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur Delhaize de " neutre " à " acheter " et Exane BNP Paribas a entamé le suivi de Bekaert avec un rating de " surperformer ".

Hors indice, Jensen Group avait le vent en poupe.

Au premier trimestre, son carnet de commandes a connu une croissance de 37% et ses ventes étaient en hausse de 11%, ce qui suscitait l'enthousiasme.

En revanche, Systemat était en recul.

Le groupe a réitéré ses prévisions 2010, mais a insisté sur les incertitudes persistantes entourant son activité.

Dans les télécoms, Mobistar fermait la marche au sein du Bel20.

Sa faiblesse était attribuable à sa cotation ex-dividende.

Le marché des actions américaines a clôturé la séance d'hier légèrement dans le vert après un début hésitant.

Le prix soldé du marché et une remontée de l'euro ont fini par compenser l'impact de certains résultats décevants.

Le prix du baril de pétrole reprenait son envol avec un gain de 1,76% à 71,76 USD le baril.

Nos partenaires