Point Bourse de la mi-journée

24/06/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Malgré la clôture positive de Wall Street hier soir, les Bourses européennes poursuivent leur mouvement de correction ce jeudi en matinée, la crainte d'une défaillance grecque refaisant surface.

Du côté des actions, les Bourses portugaises, espagnoles et grecques étaient à nouveau mise sous pression suite à un regain de tension sur les emprunts souverain de ces Etats. Banco Santander, la première banque espagnole, était du coup en perte de vitesse.

Tout le secteur bancaire était en fait à la peine suite à la résurgence des craintes quant à un probable défaut d'un Etat de la zone euro. BNP Paribas et Crédit Agricole à Paris étaient en net recul.

A Bruxelles, les valeurs défensives étaient à nouveau en tête des hausses dans le Bel 20 ce jeudi à la mi-séance. Les sicafis Befimmo et Cofinimmo sont donc en toute logique sur les premières marches du podium.

Hors indice, Barco est en légère hausse dans des volumes réduits.

Le choix ne manque pas au rang des actions en baisse dans le Bel 20. Les actions financières étaient les plus pénalisées, suite à la résurgence des craintes d'un défaut sur la dette souveraine grecque. Dexia fermait la marche du Bel 20 ce matin.

Hors indice, Recticel était en perte de vitesse.

Mercredi soir, la Bourse de New York a fini sans direction claire mercredi après que la banque centrale des Etats-Unis eut reconnu que la conjoncture était devenue moins favorable en raison de la situation en Europe: le Dow Jones a gagné 0,05% et le Nasdaq a perdu 0,33%.

Sur le marché des changes, l'euro retombait jeudi sous le seuil de 1,23 dollar, la devise américaine retrouvant son rôle de valeur refuge après avoir dans un premier temps pâti des commentaires prudents de la Banque centrale américaine sur la reprise économique aux Etats-Unis.

Nos partenaires