Point Bourse de la mi-journée

17/03/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient orientées à la hausse ce matin après la clôture positive de Wall Street hier soir et surtout ses propos rassurant quant au maintient de ses taux bas pour encore une longue période.

Du côté des actions, la banque italienne UniCredit était en forte hausse après avoir présenté des résultats supérieurs aux attentes du marché. Le groupe bancaire a enregistré un revenu net de 371 millions d'euros au quatrième trimestre 2009 alors que les analystes tablaient sur une perte.

Par ailleurs, sur la Bourse Allemande le constructeur automobile BMW et le distributeur Metro n'arrivaient pas à convaincre les investisseurs, alors que les deux groupes ont tenus des propos très positifs ce mercredi par rapport à leurs prévisions bénéficiaires pour 2010.

A Bruxelles, la chose est assez rare que pour être soulignée, toutes les actions reprises dans le Bel 20 évoluaient dans le vert à la mi-séance. En tête, les valeurs financières, dont Fortis Holding, profitaient des propos rassurants de la Fed hier soir.
Hors indice, Barco était en tête des actions en hausse en fin de matinée.

Aucune action du Bel 20 n'évolue donc en territoire négatif à la mi-séance. On notera toutefois que les valeurs défensives, comme GDF-Suez sont moins recherchées et sont plus ou moins à l'équilibre par rapport à leur cours de clôture de la veille.
Hors indice, Tigenix était en chute libre. Le groupe a annoncé que le processus afin d'obtenir l'approbation de la FDA (Food and Drug Administration) dans le cadre du lancement du ChondroCelect aux Etats-Unis allait subir un sérieux contretemps. L'étude clinique supplémentaire qui est demandé par la FDA va conduire à un report de 5 ans.


Hier soir, la Bourse de New York a fini en hausse après le statu quo de la Réserve fédérale américaine sur ses taux, rassurée aussi par les mots choisis par le Président de la Fed: le Dow Jones a gagné 0,41% et le Nasdaq 0,67%.


Sur le marché des changes, l'euro restait ferme mercredi face au dollar, après la réunion de la banque centrale américaine (Fed) qui a répété mardi qu'elle garderait son taux directeur proche de zéro pour longtemps, sur un marché des changes rassuré vis-à-vis des difficultés budgétaires de la Grèce.

Nos partenaires